Fournie par la Ville de Montréal

L’hôtel de ville sera entièrement éclairé en bleu, samedi soir, en hommage à l’ancien premier ministre du Québec Bernard Landry décédé le 6 novembre dernier, a annoncé la Ville de Montréal vendredi.

C’est «en accord avec les volontés de la famille» que la couleur bleue, rappelant le drapeau du Québec, a été choisie. Elle sera projetée sur toute la façade de l’hôtel de ville dès la tombée de la nuit.

Une chapelle ardente se tiendra le même jour au Salon rouge de l’Assemblée nationale, à Québec.

Mardi prochain, jour des funérailles d’État de Bernard Landry à la basilique Notre-Dame de Montréal, l’hôtel de ville sera cette fois entièrement plongé dans le noir, «en signe de deuil», a ajouté la Ville dans un communiqué.

À la demande du gouvernement provincial, le drapeau du Québec restera en berne sur l’ensemble des édifices publics de chaque municipalité jusqu’aux funérailles publiques.

Rappelons que les drapeaux de l’hôtel de ville de Montréal étaient déjà en berne mercredi matin pour honorer la mémoire de l’ancien premier ministre.

«Si aujourd’hui, on est dans un processus de réconciliation avec les Autochtones, c’est parce que certaines personnes ont posé les bases d’une relation égalitaire.» – Valérie Plante, mairesse de Montréal, qui estime que M. Landry a largement contribué à améliorer les relations avec les Premières Nations.

Elle a ajouté que ce «grand patriote» a façonné la société québécoise par sa volonté très forte à distinguer le Québec à l’international.

Une minute de silence a été observée avant le début de la réunion du comité exécutif, mercredi. La mairesse a parlé d’un «moment privilégié, mais triste», quoique nécessaire pour honorer les grands combats menés Bernard Landry, au nom des Québécois.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!