Daphné Caron/Urbania Capitaine Rosemont

Après avoir enfilé un costume de héros pour l’Halloween, un Rosemontois a réalisé que son quartier avait besoin d’un superhéros digne de ce nom. Il est devenu Capitaine Rosemont.

Quelle a été la réaction des Rosemontois lorsqu’ils vous ont vu pour la première fois?
Au départ, je faisais surtout ça pour amuser les enfants, mais avec le climat de corruption qui règne ces temps-ci, l’idée d’un superhéros pour la ville a semblé plaire aux parents également.

Pensez-vous que vous pouvez nous débarrasser des fonctionnaires corrompus de l’hôtel de ville?
Pour l’instant, je me concentre sur Rosemont. Les superhéros, c’est comme les médias : plus tu couvres large, moins tu es près des gens. Pour moi, c’est important d’être un superhéros local.

Quel genre de dossier pourrait régler Capitaine Rosemont?
Je pourrais empêcher que les trottoirs soient détruits six ou sept fois pour réparer les conduites d’eau, faire des pressions pour que le local de l’ancien Payons comptant soit occupé par un autre commerce, mais aussi défiler bénévolement dans les ventes-trottoirs et me présenter aux conseils d’arrondissement.

Quels sont vos superpouvoirs?
Le plus grand pouvoir de Capitaine Rosemont est de rassembler les Rosemontois derrière un symbole commun pour défendre leurs intérêts. J’ai aussi ma formation de pompier et j’ai terminé un Ironman; ça pourrait toujours être utile.

Quel est le point faible de Capitaine Rosemont?
La natation. Heureusement, il n’y a pas de lac à Rosemont, donc on est correct!

Et votre costume, à part vous protéger sommairement du froid, que fait-il?
Pas grand-chose. Je ne déteste pas son aspect ti-coune, mais, comme je crois que les Rosemontois méritent un costume certifié superhéros, j’ai lancé une souscription sur le site Haricot.ca pour me faire faire un habit conçu par des designers.

De quel montant avez-vous besoin?
Pour avoir un costume de super-­héros de base, ça me prendrait 300 $. Avec un plus gros montant, je pourrais m’offrir une cape aimantée et de faux pectoraux, et mon costume aurait plus de pouvoirs.

Pourquoi devrait-on vous donner de l’argent?
Un superhéros, c’est comme du duct tape. Tu sais pas que t’en as besoin, mais t’es ben content quand
t’en as.

Aussi dans Montréal :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!