MONTRÉAL – Un abaissement des niveaux d’eau à l’usine de production d’eau potable Atwater a forcé la Ville de Montréal à émettre un avis d’ébullition d’eau préventif, mercredi matin, touchant près de 1,3 million de personnes sur l’île et dans les environs.

De l’eau colorée, jaune ou brunâtre, s’est échappée des robinets et la directrice du service de l’eau de Montréal, Chantal Morissette, a demandé à la population d’éviter de boire l’eau ou de se brosser les dents à moins de ne faire bouillir l’eau au moins deux minutes. Les résidants peuvent toutefois utiliser l’eau pour se laver ou faire la lessive.

Pour le moment, on ne relève aucun cas de malaise ou de symptômes au sein de la population. Les principaux signes pourraient aller de maux de ventre ou d’inconfort.

Des échantillons seront prélevés à plusieurs endroits afin de mener des expertises. Cet avis devrait demeurer en vigueur pour au moins 24 heures.

À Montréal, cet avis touche le secteur situé entre l’autoroute métropolitaine et le fleuve Saint-Laurent pour toute la zone s’étendant de LaSalle à Pointe-aux-Trembles. Il inclut le nord de l’arrondissement d’Anjou, la ville de Charlemagne et les villes de Mont-Royal, Hampstead, Westmount, Côte-Saint-Luc et Montréal-Est.

En milieu d’après-midi, les arrondissements de Saint-Laurent ainsi que Villeray—Saint-Michel—Parc-Extension ont été ajoutés à la zone initialement définie.

En soirée, la Ville de Montréal a annoncé que le secteur Saint-Pierre de l’arrondissement de Lachine s’ajoutait au périmètre de l’avis d’ébullition préventif.

Le périmètre visé correspond ainsi à tout le territoire de la Ville de Montréal, à l’exception des arrondissements de Pierrefonds–Roxboro, l’Île-Bizard–Sainte-Geneviève, Montréal-Nord, Ahuntsic-Cartierville et du quartier Rivière-des-Prairies.

Les travaux à l’usine Atwater se déroulent depuis plusieurs années pour ajouter de nouveaux procédés de traitement. Pour réaliser ces travaux, les ouvriers doivent abaisser le niveau de l’eau dans les réserves d’eau potable afin de pouvoir percer les murs.

Ce type d’opération a été réalisé à plusieurs reprises dans le passé, mais cette fois, le niveau de l’eau était si bas qu’il a remis en circulation des particules en suspension situées dans le fond du réservoir.

Puisque l’eau a été distribuée à tout le réseau, l’avis d’ébullition a été étendu à une vaste superficie.

Aussi dans Montréal :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!