Yves Provencher/Métro Pierre Lussier, membre du comité citoyen Montréal baignade

Plus d’une centaine de baigneurs sont attendus mercredi matin dans le Vieux-Port de Montréal pour faire le grand saut dans le fleuve Saint-Laurent. Comme à chaque année depuis dix ans, ils tenteront de sensibiliser les autorités municipales à l’importance de redonner l’accès au fleuve aux Montréalais. Métro en à parlé avec le directeur du Jour de la Terre, Pierre Lussier, qui est membre du comité citoyen Montréal baignade.

Est-ce que votre projet visant à redonner l’accès au fleuve a progressé?
Non. Depuis dix ans, il ne s’est rien fait malgré le fait que tout le monde aime cela. Les élus qui participaient dans le passé à notre évènement n’étaient pas des élus qui étaient au pouvoir. C’est sans doute une partie de l’explication.

Le comité citoyen Montréal baignade existe depuis maintenant dix ans. Quel a été sa contribution au débat?
C’est minime. Aujourd’hui, on a de la difficulté à penser qu’on pourrait profiter du fleuve en s’y baignant. Le travail de Montréal baignade a contribué à répandre cette idée qu’on pourrait s’y baigner. Les gens ne me disent plus «t’es fou, ça n’a pas d’allure». Ils me disent plutôt «moi, je ne le ferais pas». Après dix ans, je suis encore vivant. Les gens pensaient que j’aurai une grosse tâche brune dans le visage, mais ce n’est pas le cas.

Avez-vous confiance qu’un jour l’accès au fleuve soit favorisé?
Oui. Je pense que c’est possible, particulièrement dans le Vieux-Port. J’aimerais qu’on y fasse comme les Copenhagen Harbour Baths. Il y une nouvelle administration dans le Vieux-Port et cela me redonne espoir.

Misez-vous sur les prochaines élections pour faire avancer le débat?
On attend tous au mois de novembre. J’espère que l’accès au fleuve pourrait être un indicatif du changement qui pourrait s’opérer à Montréal. Les gens de Projet Montréal, de l’Équipe Denis Coderre pour Montréal et de Vision Montréal seront présents [mercredi] pour le grand saut dans le fleuve.

Allez-vous sauter dans le fleuve?
Oui. J’ai sauté il y a dix ans et je vais sauté encore [mercredi].

Aussi dans Montréal :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!