Archives Métro

L’arrondissement du Plateau-Mont-Royal s’est fixé comme objectif de réaliser 400 logements sociaux et communautaires sur son territoire entre 2010 et 2013. À ce jour, seuls trois projets totalisant 109 logements ont été retenus. Le comité exécutif a toutefois ravivé l’espoir la semaine dernière en approuvant la réserve de trois emplacements supplémentaires qui pourront accueillir quelque 150 unités.

En mars dernier, la Coalition des requérants d’institutions et de logement social avait réclamé six terrains municipaux afin que soient construits près de 600 logements sociaux. Moins de six mois plus tard, la Ville de Montréal a accepté de mettre de côté trois des terrains ciblés par la Coalition.

Un terrain de stationnement sis à l’angle des rues Villeneuve et Drolet, le terrain occupé par la cour de service municipale, situé à l’angle des rues Marie-Anne et de Bullion, et l’immeuble situé au 5155 avenue de Gaspé, qu’occupe présentement l’École des premières lettres, ont ainsi été mis en réserve par la Ville. Les terrains des rues Villeneuve et Marie-Anne sont sous le coup d’une telle procédure depuis 2002 déjà.

Un quatrième terrain, situé sur la rue Henri-Julien, non loin de la rue Du Carmel, a aussi été considéré, mais n’a pas été retenu «pour des raisons de viabilité et de diverses contraintes de développement», peut-on lire dans les documents remis aux élus.

Les trois emplacements réservés par la Ville devraient être vendus à des coopératives d’habitation ou à des organismes à but non lucratif au cours des prochaines années. Un délai de 24 mois est prévu pour la vente des terrains de la rue Villeneuve et de l’avenue de Gaspé. Dans le cas de la cour de service Marie-Anne, le déménagement des équipements municipaux n’est prévu qu’en 2014.

Tel que prévu par la politique de vente adoptée en 2002, les terrains municipaux réservés seront vendus à 75% de leur valeur marchande. Le prix demandé ne pourra toutefois pas excéder 12 000$ par logement pour les projets destinés aux familles, petits ménages et personnes seules.

Aussi dans Montréal :

blog comments powered by Disqus