Daphnée Hacker-B./Métro Mario Beaulieu, président de la Société Saint-Jean-Baptiste

La Société Saint-Jean-Baptiste de Montréal (SSJB) a lancé, mercredi, une application mobile pour évaluer la qualité des services en français des commerces à Montréal.

L’application mobile intitulée «Moi, j’achète en français» permet de mesurer sur une échelle de 1 à 10 les entreprises, d’émettre des commentaires, de publier des photos, en plus de les géolocaliser. La SSJB espère que cette application permettra d’impliquer les jeunes Montréalais dans la promotion du français.

«Les jeunes adultes n’ont pas vécu les grandes luttes linguistiques… ils ne sentent pas que leur langue peut être menacée», a déclaré le président de la SSJB, Mario Beaulieu.

Ce dernier se dit inquiet par les récentes données d’une enquête menée par l’Office québécois de la langue française (OQLF), qui révèle que 56% des clients montréalais âgés de 18 à 34 ans passent directement à l’anglais lorsque la personne qui offre un service ne parle pas bien français.

Les jeunes ont tendance à répondre en anglais aux allophones, qui sont souvent des nouveaux arrivants, observe M. Beaulieu. «Ils le font souvent pour être polis, mais au final, ça empêche les immigrants de s’intégrer à la langue locale», poursuit-il.

S’adresser en français aux immigrants est un facteur qui peut aider l’inclusion, mais plusieurs autres facteurs vont influencer le choix d’apprendre la langue, rétorque Virginie Auger, porte-parole de l’OQLF. Selon elle, il est toutefois important d’exiger en tout temps des services en français, ceci permettant d’envoyer un message clair qu’il faut maîtriser la langue.

L’application en bref

  • L’application mobile est téléchargeable sur les tablettes numériques, ainsi que les iPhone et les appareils Androïd.
  • Une série de capsules vidéo et de publicités parlant de l’application circuleront dans les radios communautaires et les médias étudiants dans les prochaines semaines.
  • Tous les détails sur l’application Moi, j’achète en français, sont disponible sur le web.

Aussi dans Montréal :

blog comments powered by Disqus