Yves Provencher/Métro

Le maire de l’arrondissement du Sud-Ouest, Benoit Dorais, a dénoncé le manque de transparence du Canadien National (CN), lundi, après le déraillement d’un train et le déversement de diesel ayant eu lieu près d’un quartier résidentiel de son arrondissement dans la nuit de samedi à dimanche.

M. Dorais est mécontent de la façon dont le CN a communiqué ce qui se passait aux élus et aux citoyens. «Je n’ai reçu un courriel du CN que vers 10h le matin, soit 10 heures après l’accident, a-t-il rapporté. Il s’y trouvait très peu d’information, moins que ce qu’on pouvait lire dans les médias, qui par ailleurs se contredisaient.»

Selon M. Dorais, les citoyens de son arrondissement vivant à proximité des rails sont inquiets des pratiques du CN, qui ne tiendrait pas compte de leur présence. Une résidante de Saint-Henri et ancienne conseillère de ville, Véronique Fournier, a d’ailleurs envoyé aux médias une lettre ouverte dans laquelle elle questionne le niveau de préparation du CN face à des incidents ferroviaires. «Souhaitons que les causes de l’incident et les impacts soient rendus public dans un délai raisonnable et que les mesures nécessaires conséquentes soient prises et connues afin que citoyens et pouvoirs publics puissent être rassurés», a-t-elle écrit.

Questionné par M. Dorais au conseil municipal, lundi après-midi, Denis Coderre a reconnu qu’il était nécessaire d’améliorer les mesures de communication entre la Ville et les compagnies ferroviaires.

«On a suivi notre protocole d’urgence, qui notifie les services d’urgence de la ville aussitôt qu’un incident arrive, a pour sa part justifié Louis-Antoine Paquin, porte-parole du CN. On est ouvert à discuter avec M. Dorais pour améliorer les communications avec la ville.»

Une petite quantité de diesel se trouve toujours dans la glace et la neige en surface de la terre sous une des locomotives impliquée dans l’accident, a indiqué le CN lundi.

Des travailleurs s’affairaient lundi à démanteler la locomotive en question, qui n’a pu être remise sur les rails, afin d’accéder au carburant. Le ministère de l’Environnement fera un suivi avec la CN dans les prochains jours pour s’assurer que le produit est récupéré correctement. Ce suivi se poursuivra probablement jusqu’au printemps, durant la période de fonte.

Aussi dans Montréal :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!