Daniel Barbeau/Métro Les usagers du métro peuvent visiter une nouvelle voiture à la staiton Berri-UQAM.

La Société de transport de Montréal (STM) a réagit à la publication d’un article du Journal de Montréal, vendredi matin, qui indiquait que des tunnels avaient dû être limés pour faire place aux nouveaux wagons Azur. Le limage était prévu depuis longtemps et a été complété l’an dernier, a précisé la STM.

«Il n’y a absolument rien de nouveau, tout était prévu et nous n’avons dépassé aucun budget», a martelé le directeur général de la STM, Carl Desrosiers. Ce dernière confirme que ce sont 200 mètres de tronçons qui ont dû être limés, sur un réseau total de tunnels de 71 km. M. Desrosiers indique qu’une enveloppe de 40M$ avait été réservée pour tous les ajustements nécessaires du réseau, et que pour l’instant 35M$ ont été utilisés.

«On savait qu’en ayant un nouveau train il allait se comporter autrement et qu’on aurait quelque ajustements à faire», ajoute-t-il. Les voitures de train Azur pèseront 13 tonnes de plus que les voitures MR63 précédentes, soit 5%. Selon M. Desrosiers, les trains possèdent aussi une suspension pneumatique plus souple qui modifie son comportement dans le tunnel, ce qui pourrait causer «de possibles frottements» sur quelques tronçons du réseau de tunnels.

Lorsque la STM a constaté qu’il y avait une possibilité de frottements, deux choix se sont imposés; l’acquisition de trains plus petits, on le limage du béton des tronçons identifiés. «Ça aurait été idiot d’acheter des plus petits wagons alors qu’ils vont servir pour au moins 40 ans et que l’achalandage ne va aller qu’en augmentant», estime le DG.

Les nouvelles voitures seront de type «boa», c’est-à-dire que les passagers pourront se déplacer entre tous les wagons d’un train. Les modèles Azur permettront d’accueillir un total de 1068 passagers, contrairement à 990 avec les voitures actuelles.

Étant donné de la hausse de l’achalandage du réseau depuis les dernières décennies, la STM estime qu’elle devra à moyen terme augmenter la capacité électrique du réseau. «Même si on n’avait pas changé les voitures de train, il aurait fallu éventuellement augmenter notre capacité électrique», souligne Mme Régis. Elle ajoute toutefois que pour l’intégration des voitures Azur, des modifications ont été apportées au logiciel du train mais que pour l’instant, «il n’y aura pas plus de consommation d’électricité.

Lundi, les premiers wagons Azur arriveront à Montréal. Au courant de la semaine, ce sera un total de neuf trains que la STM devra assembler puis tester durant la nuit. Après la période de test de huit mois, les voitures Azur seront progressivement implantées au réseau.

Aussi dans Montréal :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!