Yves Provencher/Métro Un train de banlieu de l'AMT

L’Agence métropolitaine de transport (AMT) songe à mettre fin à certaines dispositions de son contrat qui la lie au Canadien Pacifique (CP) afin que le transporteur ferroviaire cesse d’opérer ses locomotives sur trois de ses lignes de train de banlieue.

«On évalue cette possibilité parce que ça pourrait nous permettre de faire des économies», a indiqué mercredi la porte-parole de l’AMT, Claudia Martin.

À chaque année, l’agence de transport débourse 30M$ pour pouvoir utiliser les voies ferroviaires du CP et pour que celui-ci opère les trains de banlieue sur les lignes Vaudreuil-Hudson, Saint-Jérôme et Candiac.

«Notre contrat avec le CP se termine en 2016, mais on peut se retirer si on informe [le CP] à l’avance», a dit Mme Martin.

Par le passé, le CP avait confié à l’AMT qu’il voulait arrêter d’opérer et d’entretenir les trains de banlieue. En 2010, Bombardier a repris une partie de ces tâches en remportant le contrat d’entretien des locomotives et des voitures de l’AMT sur les trois lignes.

Le CP n’a pas voulu commenter les intentions de l’AMT. Il s’est contenté de dire qu’il «poursuivrait son travail avec l’agence».

L’AMT n’a pas encore évalué les économies qu’elle pourrait réaliser en changeant d’opérateur de train. Elle n’a pas non plus décidé des conditions d’opération qu’elle exigerait si elle devait lancer un nouvel appel d’offres.

L’an passé, un conflit a éclaté entre l’AMT et le CP puisque celui-ci donnait la priorité de passage à des trains de marchandises pendant les heures de pointe plutôt qu’aux trains de passagers, ce qui causait des retards pour les usagers du transport en commun.

«Ça arrive encore», a rapporté Claudia Martin. Elle a toutefois précisé que depuis le début de l’année, les retards provoqués par le CP ont diminué, ce qui a permis à l’AMT d’atteindre un taux de ponctualité de près de 96%. L’agence de transport poursuit malgré tout les pourparlers avec le CP afin que ces problèmes cessent. Elle a aussi lancé des travaux ce printemps sur les lignes Vaudreuil-Hudson, Candiac et Saint-Jérôme afin de construire des voies de liaison, ce qui permettra à ses trains de contourner les trains de marchandises lorsqu’il y a congestion sur le réseau ferroviaire.

«Ça va aussi nous permettre d’accroître notre efficacité et notre fiabilité et de mieux respecter les horaires», a indiqué Claudia Martin.

Aussi dans Montréal :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!