Laurence Houde-Roy/Métro

Des agents de sécurité, des policiers et des pompiers qui ont participé à la manifestation ayant dégénéré à l’hôtel de ville de Montréal le 18 août dernier pourraient être congédiés, selon des informations de TVA Nouvelles.

Des leaders syndicaux pourraient aussi face à des accusations criminelles.

Interrogé par TVA Nouvelles, le maire de Montréal, Denis Coderre, a répété  qu’il affirmait depuis le début qu’il y aurait des conséquences, mais que celles-ci seront annoncées en temps et lieu.

Aussi dans Montréal :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!