Archives La Presse canadienne Jean Charest

Le bureau du premier ministre Jean Charest a fait parvenir un communiqué aux médias afin d’expliquer les déclarations faites devant 1200 convives lors du Salon du Plan Nord, vendredi midi. Voici l’intégral de la communication:

À la suite de la manifestation qui s’est déroulée aujourd’hui au Palais des congrès de Montréal, le premier ministre du Québec, Jean Charest, a fait la déclaration suivante :

«Le gouvernement prend la question de l’intimidation et de la violence très au sérieux. D’autant plus que la manifestation d’aujourd’hui a sans aucun doute été l’une des plus dures depuis le début du conflit.

Les propos que j’ai tenus lors de mon discours ont été cités hors contexte et interprétés par certains comme si je prenais la situation à la légère. Ce n’est pas le cas. Les gens dans la salle l’ont très bien compris. D’ailleurs, plusieurs d’entre eux ont été brusqués à leur arrivée.

Le recours à l’intimidation et à la violence n’est justifiable dans aucune circonstance. J’appelle les manifestants au calme et je réitère l’offre de la ministre de l’Éducation, Line Beauchamp, de s’asseoir avec les leaders étudiants afin que nous puissions dénouer cette situation qui dure depuis trop longtemps. Je tiens à remercier celles et ceux qui ont dénoncé les gestes disgracieux dont nous avons été témoins aujourd’hui», a conclu le premier ministre.

Aussi dans Montréal :

blog comments powered by Disqus