Les organisateurs de la Convergence des luttes anticapitalistes (CLAC) souhaitent profiter du climat social tendu pour attirer les citoyens à leur manifestation annuelle du Premier mai. «Le contexte actuel est partout marqué par l’injustice et l’accroissement des inégalités», soutient l’organisation dans un communiqué.

La CLAC condamne les dérives du capitaliste, qui selon l’organisation, mène à des «diktats d’austérité, des mises à pied massives, des détournements de fonds, au démantèlement des acquis sociaux, à la privatisation des profits» ou encore à la brutalité policière.

Dans son communiqué, le groupe révolutionnaire appelle à la convergence des luttes pour honorer les travailleurs, les étudiants, les femmes les immigrants et les précaires. «Un moment donné, il va falloir arrêter de se faire niaiser. Et il n’y a pas de meilleur moment que maintenant. Il est temps de dire ASSEZ!», ajoute-t-on.

Les manifestants se donneront rendez-vous au metro Champs-de-Mars à 16h30.

Aussi dans Montréal :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!