Métro Dre Geneviève Bois, Marvin Rotrand et Justine McIntyre

Un élu montréalais déposera cette semaine une motion demandant au gouvernement de moderniser la Loi sur le tabac.

«La dernière révision date de 2005 et devait être revue aux cinq ans. On demande au gouvernement d’agir rapidement. Si ce n’est pas fait d’ici la fin de la session en juin, nous envisageons de déposer une motion demandant à la Ville de bannir la cigarette des parcs, des terrasses et des terrains de jeu», a déclaré lundi l’élu de la Coalition Montréal Marvin Rotrand.

Ce dernier a le soutien d’élus des deux autres partis d’opposition ainsi que de la Coalition québécoise pour le contrôle du tabac (CQCT) qui s’est fixé comme objectif de réduire de moitié le tabagisme d’ici 10 ans pour atteindre un taux de 10% de fumeurs au Québec. «Chaque baisse de 1% du tabagisme fait économiser 41M$ à l’État», clame Geneviève Bois, porte-parole de la CQCT.

La CQCT demande notamment l’interdiction de l’aromatisation des produits du tabac, l’instauration d’un emballage neutre et l’interdiction de fumer dans un véhicule en présence d’enfants. Le Québec est la seule province a n’avoir pas encore instauré cette dernière mesure.

La ministre déléguée à la Santé publique Lucie Charlebois a indiqué à plusieurs reprises être ouverte à la révision de la Loi du tabac mais sans fixer d’échéance.

Aussi dans Montréal :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!