MONTRÉAL – Des perquisitions ont été menées mardi à cinq endroits dans des municipalités de la Couronne nord de Montréal, notamment à Blainville, par des agents de l’Unité permanente anticorruption (UPAC).

La porte-parole de l’UPAC, Anne-Frédérick Laurence, précisait mardi matin que quelque 70 agents participaient à cette opération, dont certains policiers spécialisés dans les affaires municipales.

L’opération vise la cueillette de preuves et à rencontrer des gens étant considérés «pertinents» aux enquêtes en cours de l’UPAC, a-t-on indiqué. Aucune arrestation n’était par ailleurs prévue pour le moment.

L’UPAC refusait d’identifier les endroits où les perquisitions s’étaient déroulées, et ne prévoyait pas non plus livrer mardi de nouveaux détails sur ce déploiement policier.

Mais le président du groupe Domco, Dominic Cayer, a précisé qu’il n’avait pas été «perquisitionné personnellement» mais que les locaux de l’entreprise l’avaient été.

Dans un communiqué, il a précisé que les enquêteurs cherchaient «des documents en lien avec des travaux publics réalisés dans la ville de Blainville.

Le groupe Domco compte trois entreprises principales: Imprimerie Domco Cayer, Impression prioritaire et l’agence de communications Tapage. La compagnie se définit comme «la plus importante entreprise de communication intégrée et d’impression au nord de Montréal».

Aussi dans Montréal :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!