L’organisme à but non lucratif en charge de la gestion des vélos en libre-service, Bixi-Montréal, a dégagé un surplus de 818 275$ en 2014.

D’après ses états financiers de l’année 2014 rendus publics mardi, Bixi-Montréal a engrangé des revenus de près de 4,4M$ – ce qui comprend la contribution de 3,9M$ et la subvention de 165 000$ accordées par la Ville de Montréal – et il a dépensé près de 3,6M$ pour faire rouler les vélos Bixi.

Ce surplus est attribuable à «l’amélioration marquée de l’efficience opérationnelle et d’efforts de restructuration», est-il écrit dans le rapport sur les états financiers.

Bixi-Montréal a été en mesure de remettre 165 336$ à la Ville de Montréal. Celle-ci lui avait accordé un prêt de 460 000$ pour l’acquisition de la flotte de camions et de remorques nécessaires aux déplacements des vélos d’une station à une autre.

Les 5200 vélos Bixi, répartis dans les 460 stations, ont permis à quelque 106 000 cyclistes occasionnels ou réguliers d’effectuer près de 3,2 millions de déplacements en 2014. Pas moins de 33 216 usagers des vélos en libre-service étaient des membres actifs l’an passé.

La saison 2015 s’annonce déjà profitable pour Bixi-Montréal. Près de 35 832 cyclistes sont des membres actifs du service. Celui-ci a en plus généré 37 926 achats occasionnels depuis le début de la saison, contre 20 656 à pareille date l’an passé.

L’organisme Bixi-Montréal a été mis sur pied en mars 2014, à la suite de la faillite de la Société en libre service (SVLS), afin que les vélos Bixi puissent continuer à rouler dans la métropole. Le maire de Montréal, Denis Coderre, avait toutefois demandé aux Montréalais de démontrer leur intérêt pour les vélos en libre-service. Il a finalement décidé au mois de novembre dernier que les vélos Bixi continueraient de rouler pendant les cinq prochaines années. La Ville a du même coup promis un financement annuel maximal de 2,9M$ à Bixi-Montréal.

Aussi dans Montréal :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!