Archives Métro L'autoroute Ville-Marie

Les travaux de recouvrement de l’autoroute Ville-Marie, entre l’avenue de l’Hôtel-de-Ville et la rue Sanguinet, seront lancés en mars prochain. À terme, la circulation dans le secteur y sera considérablement modifiée.

Le ministère des Transports publiera lundi l’appel d’offres qui permettra de choisir l’entrepreneur qui sera responsable des travaux de recouvrement. Ceux-ci, qui sont évalués à moins de 100M$ et qui doivent se terminer à l’automne 2017, entraîneront la fermeture partielle de la bretelle Saint-Laurent/Berri puisqu’il n’y aura plus d’accès vers la rue Sanguinet.

Les deux voies de circulation de la bretelle s’intégreront plutôt à la rue Saint-Antoine et donneront sur la rue Saint-Denis, qui elle changera de direction en partie ou en tout, entre l’avenue Viger et la rue Saint-Denis. Les aménagements finaux de la rue Saint-Denis seront précisés au début de l’année prochaine par le MTQ.

Le responsable de la stratégie du centre-ville, Richard Bergeron, a indiqué que la Ville de Montréal et le ministère des Transports ont convenu en juillet 2014 que la bretelle demeurerait ouverte, ce qui fait en sorte que le recouvrement ne sera pas uniforme et que l’accès au Vieux-Montréal ne pourra pas être direct, comme ça avait déjà été souhaité.

«Nous comprenons qu’il y a 38 000 automobilistes qui utilisent cette sortie à chaque jour, a dit M. Bergeron. On va utiliser tous les moyens pour effacer cette fracture.»

«Par rapport à ce qui existe actuellement, c’est supérieur en terme de mobilité, a affirmé pour sa part le ministre des Transports, Robert Poëti. Ça ne vient pas restreindre le projet dans son ensemble.»

Des solutions sont envisagées par la Ville pour permettre un passage piéton au-dessus de la bretelle, notamment celle de mettre en place une passerelle.

Plan recouvrement autoroute Ville-Marie

Projet Montréal a condamné la décision de la Ville et du MTQ de conserver la bretelle d’autoroute vers la rue Saint-Antoine et de revoir la configuration de la rue Saint-Denis. «Encore une fois, la Ville de Montréal conçoit des aménagements qui mettent en péril la sécurité des piétons, a indiqué la conseillère de Sainte-Marie, Valérie Plante. C’est beaucoup de fonds publics pour un mauvais projet.»

Le chantier, qui permettra de recouvrir l’autoroute Ville-Marie sur une distance de 125 mètres occupera le quadrilatère formé des rues Sanguinet, Viger, Saint-Antoine et de l’avenue de l’Hôtel-de-Ville. Les piétons qui habituellement circulent dans ce périmètre devront le contourner par l’avenue de l’Hôtel-de-Ville et la rue Saint-Denis. Pour les automobilistes, une seule voie de circulation sera maintenue ouverte dans chacune des directions de l’autoroute 720 ainsi dans la bretelle menant à la rue Saint-Antoine.

Quant au service de métro, le MTQ assure que le service ne sera pas perturbé par le chantier, même si la station de métro Champs-de-Mars se trouve à proximité. Le seul changement auquel les usagers du métro devront s’habituer sera l’absence de l’œuvre de Marcelle Ferron. Celle-ci sera retirée pendant toute la durée des travaux.

Une place publique en 2018
La place publique, qui sera aménagée par la Ville de Montréal à la suite du recouvrement de l’autoroute, verra le jour en 2018.

  • Un concours de design sera pour ce faire lancé en 2016
  • Un budget de 32M$ est prévu dans le programme triennal d’investissements de la Ville à ce projet. «Ça ne veut pas dire que ça coûtera 32M$. C’est une réserve financière», a précisé Richard Bergeron.
  • Le projet de passerelle, s’il y a, sera inclus dans les travaux de la Ville.

Aussi dans Montréal :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!