Archives TC Media Cinq heures d'attente pour la vérification des dossiers de demandes d'asiles des réfugiés syriens arrivés à l'aéroport Pierre-Elliott Trudeau.

Un parti politique lavallois souhaite qu’une desserte de bus soit offerte entre l’île Jésus et l’aéroport Montréal-Trudeau.

«C’est un service qui est nécessaire, a dit mercredi le chef de l’Action Laval, Jean-Claude Gobé. Avec la congestion sur les routes et partout, ça devient de plus en plus problématique d’aller à l’aéroport.»

Les bus pourraient assurer la liaison vers l’aéroport à partir de la station de métro Montmorency, a suggéré M. Gobé. Les usagers pourraient y embarquer au coût d’environ 10$. Des voies réservées pourraient aussi être aménagées le long du trajet, qui prendrait de 15 à 25 minutes, d’après le parti d’opposition. Des discussions devraient toutefois avoir lieu avec le ministère des Transports.

«Les Montréalais qui habitent près de la station Henri-Bourassa pourraient se rendre à la station Montmorency pour ensuite aller à l’aéroport, a ajouté le chef de l’opposition officielle. Les gens de Mascouche et de Bois-des-Filion pourraient aussi en profiter. Pour les gens qui travaillent près de l’aéroport, ça pourrait être un lien direction.»

L’Action Laval déposera à la prochaine séance du conseil municipal, mardi prochain, une motion afin que la Société de transport de Laval (STL) réalise une étude de faisabilité, qui précisera les coûts d’un tel service.

L’administration du maire Marc Demers a jugé l’idée intéressante, mais irréaliste pour le moment. «Malheureusement, les analyses économiques ont démontré que le projet n’est pas viable, a mentionné le président de la Société de transport de Laval, David De Cotis, dans un échange de courriels. La demande n’est tout simplement pas là.»

Jean-Claude Gobé a souligné que plusieurs villes dans le monde offrent des services de transport en commun à partir de l’aéroport. Montréal est l’une de celles-ci. Depuis 2010, la ligne 747 assure le lien entre le centre-ville et l’aéroport Montréal-Trudeau. Son achalandage est en constante croissance depuis sa création. En 2014, près de 1,45 millions d’usagers sont montés dans ses bus.

L’Agence métropolitaine de transport a indiqué pour sa part qu’elle n’envisage pas de créer une desserte de bus entre l’aéroport et la ville de Laval.

Aussi dans Montréal :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!