MONTRÉAL – Le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) a mis la main au collet de dix personnes reliées à un important réseau de trafiquants et de stupéfiants, mardi, dans l’est de Montréal.

Lors des perquisitions, qui ont été menées dans une dizaine d’endroits distincts, les enquêteurs ont saisi 2347 roches de crack, plus de 16 000 $, une arme prohibée, deux bâtons télescopiques ainsi qu’un appareil à sceller sous vide, selon le porte-parole du SPVM, Abdullah Emran.

Deux autres individus visés par un mandat d’arrestation étaient toujours recherchés par les policiers, en début de soirée, mercredi, a-t-il précisé.

Certains des suspects étaient connus des policiers, a indiqué M. Emran. L’enquête suit son cours afin d’établir les liens entre chaque suspect et leur allégeance présumée à certains groupes ou réseaux.

Les 10 suspects devraient comparaître jeudi au Palais de justice de Montréal pour des accusations de trafic et complot de trafic de stupéfiants, a informé le porte-parole.

Aussi dans Montréal :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!