Chantal Levesque/Métro

Le Syndicat des étudiants et étudiantes employé-e-s de l’UQAM (SÉTUE), actuellement en grève illimité, a convoqué les médias à leur assemblée publique, jeudi au bar Katacombes, où ses membres devaient «définir des revendications et établir un plan d’action».

Après qu’un membre du syndicat ait indiqué «avoir un malaise» avec la présence des médias dans la salle, dont Métro, l’assemblée a refusé que les médias couvrent l’événement.

Les médias ont quitté la salle.

L’exécutif du syndicat a indiqué aux médias, par la suite, qu’il souhaitait ouvrir l’assemblée au plus grand nombre de personnes, dont les médias, mais qu’il devait respecter l’opinion de l’assemblée.

Les membres du SÉTUE, qui sont sans convention collective depuis le 31 décembre 2013, déplore que les négociations avec l’UQAM n’aboutissent pas. Ils souhaitent entre autres que l’université revoit les échelles salariales.

Aussi dans Montréal :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!