Le Palais de congrès de Montréal s’est transformé en piste de danse géante dimanche soir à l’occasion de la 22e édition du Bal en blanc.

Près de 10 000 personnes se sont réunies de dimanche 22 h à lundi matin 10 h tout de blanc vêtu dans le cadre de ce festival de musique électronique qui accueille des DJ et producteurs provenant des quatre coins du monde, dont Afrojack, gagnant d’un prix Grammy.

En plus de deux arrestations policières pour trafic et possession de stupéfiants ainsi qu’une trentaine d’interventions médicales, les 12 heures de party se sont terminées par une douche froide. Les festivaliers ont en effet dû affronter la grosse averse qui s’abattait lundi matin sur Montréal avant d’aller se coucher.

 

 

Aussi dans Culture :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!