MONTRÉAL – Tous les hommes accusés pour le meurtre de Salvatore Montagna, un influent caïd de la mafia, ont plaidé coupable mercredi matin au palais de justice de Laval.

Six d’entre eux, Vittorio Mirarchi, Jack Simpson, Calogero Milioto, Pietro Magistrale, Steven D’Addario et Steven Fracas, ont plaidé coupable devant le juge André Vincent à la moindre des deux accusations portées contre eux: complot pour meurtre. Ils étaient aussi accusés de meurtre.

Un septième homme, Felice Racaniello, a pour sa part plaidé coupable à une accusation de complicité après les faits.

Ce dénouement survient après des discussions entre la Couronne et la défense.

Les hommes seront de retour en cour le 10 juin pour les représentations sur leur peine. Le complot pour meurtre peut entraîner une peine d’emprisonnement à perpétuité.

Raynald Desjardins, considéré par la police comme une figure importante du crime organisé montréalais, a aussi été l’objet d’une tentative de meurtre en 2011. Il avait déjà plaidé coupable l’été dernier de complot pour le meurtre de Salvatore Montagna.

Ce dernier a été assassiné le 24 novembre 2011 à Charlemagne, près de Montréal.

En 2011, les policiers estimaient que tant le meurtre de Salvatore Montagna que l’attentat contre Raynald Desjardins s’inscrivaient dans la lutte de pouvoir visant à combler le vide laissé par le démembrement du clan Rizzuto.

Raynald Desjardins, un ancien confident de Vito Rizzuto, serait également un proche de la famille mafieuse Bonnano, basée à New York.

Aussi dans Montréal :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!