TC Média archives Lucie Charlebois assure que le projet du futur hôpital de Vaudreuil-Soulanges va très bien et que les premiers patients pourront recevoir des soins en 2022.

Parole de Lucie Charlebois, députée de Soulanges, le dossier de la construction du Centre hospitalier de Vaudreuil-Soulanges va bon train et l’ouverture aura lieu en 2022.

Selon les propos de la députée de Soulanges, le projet de construction suit les étapes prévues et sous peu, il aura franchi celle des études. Il restera alors les trois dernières, soit, opportunité, affaire et réalisation. «La loi stipule que nous ne pouvons sauter d’étapes, indique Lucie Charlebois. Nous devons tous les faire. Cependant, je peux assurer que le dossier avance très bien.» 

Signe de l’avancement, la députée de Soulanges informe qu’une rencontre s’est déroulée le 28 novembre dernier avec le ministre de la Santé et des Services sociaux Gaétan Barrette, la députée de Vaudreuil, Marie-Claude Nichols, les maires de Vaudreuil et Saint-Lazare, les deux directeurs généraux des villes concernées, le préfet de la MRC de Vaudreuil-Soulanges et elle-même. «Nous avons avisé les élus municipaux des avancements dans le dossier. Ils ont également du travail à effectuer. Donc, nous les tenons informés. Ça avance très bien», juge Mme Charlebois. 

Alors qu’on parlait l’an dernier d’une construction prévue dans cinq ans, voilà que Mme Charlebois atteste que l’hôpital accueillera ses premiers patients en 2022. «Je le dis, en 2022 le Centre hospitalier de Vaudreuil-Soulanges accueillera ses premiers patients. Ne me posez pas la question; Où vont-ils prendre leurs médecins? Des médecins, il y en a déjà assez au Québec», souligne Lucie Charlebois.

Notons finalement que le 4 avril 2016, le ministre de la Santé et des Services sociaux Gaétan Barrette était de passage à Vaudreuil-Dorion pour dévoiler le terrain qui accueillera la future construction. Il est question d’un terrain de 250 000 m² à l’intersection des autoroutes 40 et 30. Selon les informations, l’hôpital comptera environ 250 lits et le coût de construction est estimé à 800 millions $. Le ministre Barrette a même indiqué que le processus de construction était irréversible.

Aussi dans National :

blog comments powered by Disqus