LAMÈQUE, N.-B. — Un peu moins de 14 000 foyers sont toujours privés d’électricité au Nouveau-Brunswick, une semaine après qu’une puissante tempête de verglas eut dévasté une partie du nord-est de la province.

Énergie NB précise qu’environ 1370 pannes sévissent mardi matin dans un secteur allant de l’île Miscou, dans le nord, à West River, dans le sud.

Des militaires se sont rendus dans le secteur, lundi, pour s’assurer de la sécurité des citoyens tout en retirant les débris des rues et en livrant des produits de base.

La tempête qui a frappé la région a été liée à deux décès et une trentaine d’hospitalisations causées par un empoisonnement au monoxyde de carbone.

Des véhicules militaires de la base des Forces canadiennes de Gagetown ont circulé dans les quartiers, lundi, et sur l’île de Lamèque, où les soldats ont établi leur quartier général dans une école.

Le premier ministre Brian Gallant a indiqué que les foyers sans électricité étaient passés de 150 000, mercredi dernier, à moins de 20 000 à midi, lundi, grâce à 380 équipes de soutien.

Le gouvernement provincial a demandé à la Croix-Rouge d’effectuer une évaluation des besoins pour les cas les plus vulnérables, afin de déterminer quel type d’aide serait nécessaire.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!