Ghyslain Bergeron/TC Media

La Sûreté du Québec vient de dévoiler l’identité des trois personnes retrouvées mortes hier soir au Camping naturiste Adam et Ève à Sainte-Brigitte-des-Saults, près de Drummondville. Il s’agit de Rodrigue Tremblay, 77 ans, Suzanne Gareau, 50 ans, et Denys Carpentier, 76 ans.

Les trois corps portaient des traces de violence. La thèse du double meurtre suivi d’un suicide est celle qui semble la plus plausible, bien que la SQ se garde bien de le confirmer pour le moment. «C’est l’aboutissement de l’enquête qui le confirmera. Il semble bien que ce soit les conséquences d’un triangle amoureux», a indiqué le sergent Claude Denis mardi matin.

La scène d’analyse par le Service d’enquête des crimes contre la personne est terminée. «Plusieurs témoins ont été rencontrés. Nous ne pouvons spécifier pour le moment quel type d’arme a été utilisé dans cette affaire. Évidemment, des autopsies ont été demandées», a ajouté le sergent Denis.

La police souligne que Denys Carpentier est considéré comme le suspect, c’est-à-dire qu’il aurait mis fin aux jours du couple Tremblay-Gareau avant de s’enlever la vie.

 

Un camping pour gens libérés
Sur son site Web, le camping naturiste Adam et Ève soutient ouvrir ses portes pour les gens libérés âgés de plus de 18 ans. D’ailleurs, chaque été, on y organise des événements tels qu’un Carnaval de Rio, un festival country sexy, un festival fantasme, un festival érotique de même qu’un festival échangiste.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!