AFP Relaxnews

MONTRÉAL — Une étude de l’Institut économique de Montréal (IEDM) conclut que les subventions aux achats de véhicules électriques offertes par les gouvernements du Québec et de l’Ontario leur auront coûté 17 milliards $ jusqu’en 2030 et n’auront fait réduire les émissions annuelles de gaz à effets de serre (GES) que de près de 4 pour cent.

Germain Belzile, chercheur associé senior à l’IEDM et coauteur de la publication, affirme que ces subventions sont un gaspillage.

Le Québec anticipe qu’un million de véhicules électriques rouleront sur ses routes en 2030. Le chercheur Belzile, croit que pour parvenir à cet objectif, les subventions pourraient avoir atteint 8,6 milliards $.

Le gouvernement du Québec offre une subvention de 8000 $ à l’achat d’un véhicule neuf électrique ou hybride rechargeable et l’Ontario verse une subvention allant jusqu’à 14 000 $.

A la fin de 2016, il y avait au Canada 29 270 véhicules électriques, dont les trois quarts au Québec et en Ontario.

Aussi dans National :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!