TC Media | Rémy Boily Les pompiers Bruno-Pier Lavertu-Cloutier et Alexandre Rathé font partie de l'équipe de bénévoles qui raccompagneront les étudiants lors de leur après-bal, du 22 au 24 juin.

Les prochaines nuits s’annoncent arrosées pour des dizaines d’adolescents qui fêteront la fin de leurs études secondaires. Pour éviter que l’après-bal tourne au drame, des pompiers et des ambulanciers offriront gratuitement un service de raccompagnement.

«C’est complètement gratuit et on n’accepte aucun pourboire. On veut seulement que les jeunes soient de retour à la maison sains et saufs», explique Alexandre Rathé, pompier pour le Service des incendies de Napierville/Saint-Cyprien.

Accompagné d’une quinzaine de collègues et sapeurs des casernes de la région, il promet de ramener en sécurité les jeunes des écoles secondaires de Saint-Jean-sur-Richelieu et Napierville après leur bal.

Comme il a fait une tournée des établissements scolaires, il sait que les élèves de Marcel-Landry et Louis-Cyr fêtent le jeudi 22 juin, ceux de Chanoine-Armand-Racicot et Joséphine-Dandurand le lendemain. Quant aux étudiants de Marcellin-Champagnat, ils célébreront en dernier le 24 juin.

«Nous sommes préparés. Nous savons où les partys se feront. Nous sommes prêts à aller les chercher dans les champs», souligne Alexandre Rathé.

Texto
Ce n’est pas la première année que les premiers répondants se mobilisent pour cette cause. Ils ont baptisé cette intervention l’Opération Antidérapage.

Contrairement à Nez Rouge, les bénévoles ne conduiront pas les véhicules des adolescents. On leur propose simplement un transport sécuritaire jusqu’à leur domicile. Des commanditaires de la région fournissent des camionnettes.

Les accompagnateurs étant des personnes formées pour sauver des vies, l’organisateur assure que les étudiants seront entre bonnes mains. «Il n’y aura pas de problème. Nous avons même des sacs à vomi», souligne le pompier.

Le centre d’appel est localisé à la caserne de Napierville. Pour utiliser le service, il suffit de texter le 514 820-2441. Il faudra indiquer son nom, l’adresse, le nombre de jeunes à transporter et la destination. 

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!