Josie Desmarais/Métro Gaétan Barrette

MONTRÉAL — Le nouveau Centre universitaire de santé McGill (CUSM) et l’Hôpital général de Montréal ne suffisent toujours pas aux besoins de la médecine moderne.

Québec a annoncé jeudi l’agrandissement de l’Hôpital général afin d’y installer, notamment, une urgence flambant neuve et un bloc opératoire.

Le projet de 300 millions $ est désormais inscrit au Plan québécois des infrastructures (PQI) et une somme de 2 millions $ est dégagée dès maintenant pour lancer les études.

«Ce projet, en étant inscrit au PQI devient irréversible», a affirmé le ministre de la Santé, Gaétan Barrette, en procédant à l’annonce jeudi dans les locaux du vieil hôpital, qui accueille toujours l’un des trois centres de traumatologie tertiaires pour adultes du Québec.

«Nous n’inscrivons au PQI que les projets qui sont provisionnés et qui vont se réaliser», a-t-il assuré.

Le projet vise l’ajout d’une aile enclavée au sein de trois autres sections de l’institution.

Initialement, Québec songeait à moderniser le bâtiment existant, mais l’idée a évolué au fil des discussions entre le ministre, la direction de l’hôpital et la Fondation de l’Hôpital général, qui contribuera à hauteur de 30 millions $ au projet.

Gaétan Barrette a dit croire que le projet pourrait prendre de trois à quatre ans à être complété «compte tenu de la complexité du projet».

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!