Getty Images/iStockphoto

LONGUEUIL, Qc — Le Service de police de l’agglomération de Longueuil met en garde les jeunes face au phénomène préoccupant du «Momo challenge».

Le SPAL a été informé cette semaine que de nombreux adolescents avaient été interpellés par des cyberintimidateurs, par le biais notamment de l’application WhatsApp.

Leur approche est de laisser croire aux jeunes victimes qu’ils savent des choses sur elles. En réalité, ils ne connaissent que ce qui a été publié sur les réseaux sociaux. Ils invitent les jeunes à entrer en contact avec eux, les menaçant de révéler les informations qu’ils possèdent, s’ils ne relèvent pas certains défis.

Le SPAL demande de ne pas ouvrir le lien, et de faire une capture d’écran. Il faut ensuite contacter la police pour signaler l’arnaque.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!