CALGARY – On a demandé aux membres du jury qui siègent au procès d’un ancien psychiatre de Calgary, qui fait face à des accusations d’agressions sexuelles, s’ils pouvaient siéger quelques semaines de plus que prévu.

Aubrey Levin, 73 ans, est accusé d’avoir agressé sexuellement dix anciens patients que la cour lui avait recommandé.

Levin, qui a rompu les liens avec son avocat la semaine dernière, en a engagé un autre quelques jours seulement après avoir commencé à assurer lui-même sa défense.

La juge de la cour supérieure, Donna Shelley, a annoncé aux sept hommes et cinq femmes du jury que le procès allait être ajourné pendant quelques semaines afin de donner du temps de préparation au nouvel avocat de Levin.

Elle a indiqué que la fin du procès pourrait être retardée jusqu’au 10 décembre, alors que la date de fin prévue initialement avait été fixée à la mi-novembre.

Si au moins trois des 12 jurés annoncent qu’ils ne pourront pas continuer à siéger, le procès pourrait être déclaré nul.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!