Arab Times, 30 mars 2015, Koweït Compte rendu du dernier match de l’Impact dans un journal koweïtien

Chaque semaine, Influence Communication surveille et analyse pour Métro la couverture internationale du Québec dans 160 pays du monde et en 22 langues.

En plus de jouer dans la MLS (Major League Soccer), l’Impact de Montréal retient l’attention médiatique depuis quelque temps en raison de sa bonne performance dans la Ligue des champions de la CONCACAF (CCL). C’est la seule équipe à représenter le Canada parmi les 13 nations participantes.

CONCACAF
Depuis le 1er janvier 2015, l’Impact de Montréal profite d’une couverture plus élevée de 19,7% que pendant la même période en 2014. En effet, plus de 300 articles de quotidiens à l’extérieur du Québec ont mentionné l’Impact de Mont­réal et la CCL au cours des trois derniers mois.

En 2014, sur trois mois, seulement 5,25% de la médiatisation de l’Impact faisait référence à la CCL. Cette année, cette proportion est rapidement montée à 39,03 % et pourrait même atteindre les 50% si l’Impact se rendait jusqu’en finale!

Au-delà de la gloire sportive, l’Impact acquiert une notoriété internationale qui moussera sa popularité et son prestige. Cette augmentation de sa couverture médiatique s’explique en grande partie par la médiatisation des autres pays participants. Chaque fois que l’équipe se déplace pour aller jouer un match à l’étranger, le pays hôte couvre la nouvelle et augmente la médiatisation de l’Impact. Cette couverture provient principalement du Mexique (64 articles) et du Costa Rica (33 articles), les deux pays dont sont originaires les clubs s’opposant à l’Impact depuis le début du tournoi.

Avant de penser à la finale de la CCL, l’Impact de Mont­réal devra affronter pour une deuxième fois en demi-finale la Liga Deportiva Alajuelense du Costa Rica, le 7 avril prochain.

MLS
Samedi dernier, l’Impact de Montréal accueillait Orlando City dans le cadre du match d’ouverture local en MLS au Stade olympique.

Bien que la couverture médiatique soit en apparence habituelle au Québec pour un match de cette envergure, la médiatisation à l’étranger est due à un certain Ricardo Izecson dos Santos Leite, aussi appelé Kaká. La simple présence de cette vedette internationale au sein du club Orlando City est venue ajouter de l’eau au moulin médiatique. À titre de comparaison, à l’étranger, on a parlé plus de 2,5 fois plus de Kaká que de l’Impact de Montréal dans le dernier mois.

Le prochain match de l’Impact dans le cadre de la MLS se déroulera le 11 avril prochain contre le Dynamo de Houston, au Texas.
influence communication

Top 5
Répartition géographique de la couverture médiatique de l’Impact dans le dernier mois (en excluant le Canada):

  • États-Unis : 47,45 %
  • Costa Rica : 10,71 %
  • Portugal : 10,2 %
  • Mexique : 8,67 %
  • Grande-Bretagne : 7,65 %

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!