Josie Desmarais La présidente du conseil d'administration du SLM Gilda Routy avec les invités d'honneur du Salon du livre 2016

Le Salon du livre de Montréal (SLM) dévoilait hier les invités d’honneur et la programmation de sa 39e édition. Coup d’œil sur quelques faits saillants.

Le Mexique à Montréal
En 2013, le SLM mettait l’accent sur Haïti, et cette année, c’est la littérature mexicaine qui sera à l’honneur. Ainsi, plusieurs écrivains – l’auteure jeunesse et pianiste Ana Gerhard, le romancier et poète Alberto Ruy-Sanchez… – viendront du Mexique pour rencontrer le public montréalais, et une exposition regroupera les œuvres d’illustrateurs de littérature jeunesse mexicains.

Pour les jeunes
L’une des missions du SLM est bien sûr de donner le goût de la lecture aux jeunes, notamment grâce au programme La lecture en cadeau, de retour pour la 18e année avec Salomé Corbo comme porte-parole, et à l’accueil de nombreux écrivains jeunesse pour des séances de signatures et autres activités. On notera aussi le SLM Ado, avec des activités comme le Mur des graffitis littéraires et le Selfie littéraire.

Invités d’honneur
Quelque 200 écrivains viendront rencontrer leur public à la Place Bonaventure du 16 au 21 novembre. Parmi eux, huit invités d’honneur, venant de tous les horizons. On pourra entre autres rencontrer l’écrivain américain Douglas Kennedy, la romancière Catherine Mavrikakis et l’auteur Yann Martel, mais le dessin sera aussi à l’honneur avec l’illustratrice jeunesse Marion Arbona et l’auteur-illustrateur Jacques Goldstyn, et la poésie, grâce à l’écrivaine et poète Carole David et au poète, romancier et slameur David Goudreault. L’auteur et chroniqueur spécialisé en littérature policière Norbert Spehner, complète la liste. Les invités participeront notamment à des discussions animées par Gilles Archambault ou Chloé Varin.

Les invités d’honneur ont dit…

«Les livres ouvrent sur des mondes fantastiques […] Si on tombe dedans quand on est petit, c’est fini, on est prisonnier.»
– Jacques Goldstyn, auteur-illustrateur

 

«Sans la lecture, je ne crois pas que j’aurais survécu à mon adolescence, et je ne pense pas être la seule à pouvoir en dire autant.»
– Catherine Mavrikakis, romancière et essayiste

 

«Une société qui lit, c’est une société qui évolue.»
– David Goudreault, poète, romancier et slameur

 

«Il n’y a pas de grande ou de petite littérature, il n’y a que de bons ou de mauvais livres.»
– Norbert Spehner, auteur et chroniqueur

 

«On lit pour comprendre qu’on n’est pas seul.»
– Douglas Kennedy, écrivain

39e Salon du livre de Montréal
À la Place Bonaventure du 16 au 21 novembre

Aussi dans Culture :

blog comments powered by Disqus