Jacques Boissinot/La Presse canadienne Le premier ministre, Jean Charest

MONTRÉAL – Le gouvernement du Québec se paye une pleine page de publicité dans les journaux samedi pour expliquer les faits sur les droits de scolarité.

Il soutient que les dernières offres reflètent les préoccupations des étudiants et rendent les études supérieures plus accessibles que jamais.

Il rappelle qu’en tant que gouvernement, sa responsabilité est d’être équitable envers tous les citoyens.

Il souligne que la part demandée aux étudiants pour financer les études supérieures est de 17 pour cent, alors que les contribuables et autres sources sont appelés à fournir l’autre 83 pour cent.

Aussi dans Conflit étudiant :

blog comments powered by Disqus