Deux ingénieurs de la Ville de Montréal ont pris part à un voyage de golf au Mexique payé par l’entrepreneur en construction Lino Zambito, a rapporté Radio-Canada, dimanche. Le nom de Luc Leclerc est sorti lors du témoignage de M. Zambito à la Commission Charbonneau jeudi dernier. Lorsqu’il a obtenu son premier contrat à la ville de Montréal, M. Zambito a reçu un « conseil d’ami » de l’ingénieur de la ville responsable de son chantier, Luc Leclerc.

Radio-Canada a obtenu des photos où l’on voit M. Leclerc en compagnie de Lino Zambito lors de ce voyage au chic hôtel le Marival, sur la côte du Pacifique au Mexique, qui appartient, entre autres, au père de Lino Zambito.

En entrevue avec Radio-Canada, Lino Zambito a affirmé avoir défrayé certains coûts pour ses invités incluant M. Leclerc et un autre ingénieur de Montréal, Gilles Surprenant. M. Leclerc a expliqué au journaliste Alain Gravel qu’il avait lui-même payer pour son forfait, mais il a avoué que M. Zambito avait «payé des choses là-bas».

M. Leclerc a nié que la mafia lui a demandé de mener la vie dure à M. Zambito. «Jamais, jamais, c’est une boutade, c’est une blague en disant que je pense qu’ils seraient contents tes compétiteurs, je parlais toujours des compétiteurs. La mafia, moi je n’ai jamais su qu’ils étaient mêlés dans la construction autant qu’on le dit», a-t-il dit au journaliste de Radio-Canada.

Aussi dans La commission Charbonneau :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!