Mario Beauregard/Métro Kymberley Simonyik, Jean-François Cloutier et Lorraine Pagé.

L’ancienne chef de Vrai changement pour Montréal (VCPM), Lorraine Pagé, a décidé de rejoindre le parti de Denis Coderre en vue des prochaines élections municipales.

Présidente syndicale de l’Alliance des professeurs de Montréal dans les années 1980, avant de devenir la première femme à diriger la Centrale de l’enseignement du Québec (CEQ), Lorraine Pagé s’était lancée en politique en 2013, convaincue par Mélanie Joly. Après le départ de la fondatrice de VCPM, devenue ministre fédérale en 2015, la conseillère municipale dans l’arrondissement d’Ahuntsic-Cartierville avait pris temporairement les rênes du parti d’opposition.

«Mais je n’avais aucune ambition d’être à la tête d’un parti politique», a expliqué lundi après-midi l’élue, qui avait démissionné de son poste en décembre 2015, pour siéger comme indépendante.

«On travaille sur la question de la parité. On va s’assurer d’une représentativité au niveau de la diversité. L’Équipe Coderre va vraiment représenter ce qu’est Montréal» – Denis Coderre

Qualifiée de «modèle d’intégrité» et de «femme de tête et de coeur» par Denis Coderre, Lorraine Pagé, 70 ans, a avancé «deux raisons» pour expliquer son ralliement au parti du maire de Montréal: la mise sur pied du Bureau de l’inspecteur général (BIG) en 2014, chargé de lutter contre la collusion, et le projet de loi 121 qui permettra à Montréal d’obtenir le statut de métropole.

«Quand je me suis lancée en politique municipale, j’étais fermement convaincue qu’il fallait donner un coup de barre à la direction de Montréal [pour] sortir de ces années de marasme qui ont été les nôtres pendant une douzaine d’années, a indiqué Lorraine Pagé. Depuis quatre ans, je crois que nous avons fait de bons progrès. Nous sommes sur une nouvelle lancée et j’ai le goût d’y contribuer.»

Denis Coderre a également annoncé lundi le ralliement de deux élus de Lachine, ex-membres de la formation politique Équipe Dauphin Lachine, soit Kimberley Simonyk et Jean-François Cloutier.

Aussi dans Ahuntsic-Cartierville :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!