Josie Desmarais / TC Media Une véranda sera notamment construite sur la façade de la Maison du Meunier pour redonner son image d’origine à ce bâtiment.

Des travaux intérieurs et extérieurs seront réalisés sur ce symbole patrimonial de l’Île-de-la-Visitation. D’autres opérations sont programmées sur ce site du Sault-au-Récollet pour redonner de l’éclat à ce lieu historique.

Les travaux vont démarrer dans les prochaines semaines et doivent se terminer en mai 2018. La plus grosse transformation sera visible sur la façade de la Maison du Meunier puisqu’une véranda en métal galvanisé et en bois sera construite en remplacement des balcons. À l’origine, cet édifice patrimonial du parc de l’Île-de-la-Visitation comprenait une véranda à cet endroit.

«Nous avons beaucoup d’ambition pour rénover ces sites patrimoniaux. On va le plus possible se rapprocher de ce qu’était cette maison à l’origine. L’objectif est de respecter son caractère historique tout en l’actualisant», explique Réal Ménard, responsable des grands parcs au comité exécutif de la Ville.

Cette réfection comprend aussi des mises aux normes et rénovations intérieures avec notamment l’amélioration de la sécurité en cas d’incendie, l’ajout d’équipements pour l’accessibilité aux personnes à mobilité réduite et l’aménagement d’une nouvelle cuisine et d’une nouvelle salle pour développer l’offre de restauration.

À l’extérieur de ce bâtiment érigé en 1727, les pierres abîmées seront remplacées tandis que des rejointements seront réalisés sur d’autres, la toiture va subir une réfection complète et les portes et fenêtres vont être réparées ou changées. Des travaux d’ébénisterie seront aussi opérés pour redonner à la Maison du Meunier son aspect originel.

«C’est un trésor caché, le village est l’un des plus vieux ensembles patrimoniaux de Montréal et c’est une fierté pour les gens d’Ahuntsic. On souhaite que la Maison du Meunier retrouve sa splendeur pour que tous les Montréalais viennent marcher sur les traces du passé», espère Lorraine Pagé, conseillère de ville pour le district du Sault-au-Récollet.

Ces opérations vont coûter 1,4M$ et sont intégralement financées par la Ville de Montréal.

D’autres travaux à venir
En plus de la Maison du Meunier et de la Maison du Pressoir qui a connu des travaux il y a deux ans, plusieurs autres opérations de réfections sont programmées dans le quartier pour préserver le patrimoine historique.

L’Église de la Visitation, la plus ancienne de Montréal, va notamment bénéficier d’une aide de 340 000$ de la part du gouvernement québécois pour sa rénovation. Des travaux d’expertise commandés par l’arrondissement sont aussi en cours sur le site des Moulins, l’aménagement paysager de l’entrée du parc doit également subir une réfection, la Ville de Montréal s’est engagée à installer un parc historique sur le terrain de Fort-Lorette et le Collège Mont-Saint-Louis est soutenu par Ahuntsic – Cartierville pour la rénovation de la Maison Saint-Joseph.

«Tout ce qui constitue le noyau patrimonial du Sault-au-Recollet va faire l’objet d’investissements importants. C’est un effort collectif pour mettre en valeur notre histoire», salue Lorraine Pagé.

L’opposition municipale se réjouit de ces investissements, mais estime qu’ils sont trop tardifs et que d’autres opérations doivent être envisagées pour assurer la préservation du site.

«Il y a des enjeux de pollutions sonores, visuelles et atmosphériques avec l’autoroute, il faut revitaliser cet espace et surtout améliorer l’accès aux berges. L’investissement est bien, mais on trouve dommage que ce soit lancé en fin de mandat. Ça va en prendre plus et de manière plus régulière», juge Jérôme Normand, candidat de Projet Montréal pour le district du Sault-au-Récollet.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!