Amine Esseghir/Courrier Ahuntsic Sur cette portion du boulevard Gouin Ouest, les bus de la STM doivent débarquer leurs passagers sur un chemin de terre le long d'un bois.

Des résidents du boulevard Gouin Ouest, à Ahuntsic-Cartierville s’inquiètent de voir la Ville vouloir exproprier de petits bouts de leur terrain pour créer une piste cyclable alors qu’ils demandent des trottoirs depuis des années.

Elie Kassissia était hors de lui lors du dernier conseil d’arrondissement. Venu devant les élus, il brandissait une lettre que lui avait adressée la Ville de Montréal à propos de l’aménagement d’une piste cyclable en bordure du boulevard Gouin Ouest qui longe sa propriété.

Dans ce secteur où se trouve le parc-nature du Bois-de-Saraguay, les piétons doivent partager la chaussée avec les automobiles faute de trottoirs. La Ville demandait à M. Kassissia s’il était prêt à consentir une servitude 11.7 m2 pour permettre l’empiétement d’une piste cyclable à venir. M. Kassissia a refusé la requête.

Dans une correspondance adressée à la Ville il indiquait: «nous croyons que la sécurité du public sera hautement compromise avec une piste cyclable sur cette section anormalement étroite et sans trottoir du boulevard Gouin Ouest.»

Bachir Azzi, un autre résident des environs qui utilise quelquefois le transport en commun, a rappelé que les autobus n’ont même pas de plateforme de débarquement.

«Il nous faut débarquer du bus en marchant dans la boue», a-t-il souligné. Les arrêts de bus sont sur des chemins de terre, le long du bois.

Trottoirs demandés
Plus que les résidents des environs, la majorité des piétons concernés sont les élèves du collège Sainte-Marcelline et les personnes âgées de la résidence l’Amitié. Ceux-ci se retrouvent obligés de marcher carrément sur la chaussée, à proximité des véhicules.

«Nous sommes estomaqué du manque d’intérêt de l’administration Plante pour la sécurité des écolières du collège Sainte-Marceline, nos ainés et toute la population du quartier qui a besoin de trottoirs et d’arrêts d’autobus sécuritaire sur le boulevard Gouin à l’ouest de Joseph-Edouard-Samson», a indiqué pour sa part M. Kassissia.

Il existe déjà en parallèle du boulevard Gouin Ouest, une piste cyclable sécuritaire sur la rue Jean-Bourdon.

Il faut savoir qu’un projet de plan de circulation pour Gouin Ouest avait été présenté par la Ville en décembre 2015. Il prévoyait la réalisation de trottoirs et de pistes cyclables après l’enfouissement des fils électriques et des câbles.

«C’est un des projets de mon district qui me tient le plus à cœur, a déclaré Effie Giannou, conseillère de Bordeaux-Cartierville. Moi aussi je milite pour qu’il y ait des trottoirs dans ce secteur.»

Elle a reconnu toutefois, que non seulement le projet tarde à se concrétiser et surtout qu’elle n’a pas encore l’information la plus complète concernant les aménagements à venir. «Je vais m’informer au plus vite des délais et de ce que la Ville envisage de faire, mais je suis persuadée qu’il y aura des trottoirs sur cette rue.»

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!