TC Media - Archives À L'Île-des-Sœurs, les travaux entourant le nouveau pont Champlain s'intensifieront au point de devoir parfois avoir lieu le soir, la nuit et les fins de semaine.

Le bruit et les accès à L’Île-des-Sœurs sont de nouveau au cœur des préoccupations des résidents, qui craignent les impacts des travaux du nouveau pont Champlain, qui s’intensifieront cet été. Le consortium Signature sur le Saint-Laurent (SSL) n’a pas été en mesure de les rassurer lors de la réunion du comité de bon voisinage de mardi.

«Est-ce qu’on pourrait au moins s’assurer que la sortie d’autoroute à partir du boulevard René-Lévesque ne sera pas fermée le matin à l’heure de pointe», a demandé le président de l’Association des propriétaires et résidents de L’Île-des-Sœurs (APRIDS), Mario Langlois.

SSL a refusé de s’avancer sur le sujet, prétextant qu’il est encore trop tôt.

«Ce qui est sûr c’est qu’il y aura du dérangement sur le réseau routier local et sur l’accès à l’autoroute. Ça peut être partiel, mais ça peut aussi être des fermetures de courtes ou de longues durées», a fait savoir le directeur à la coordination du projet, Daniel Genest.

Les travaux de reconfiguration du pont d’étagement du boulevard de L’Île-des-Sœurs et la construction de l’approche ouest du nouveau pont nécessiteront que le chantier se poursuive parfois en soirée, la nuit et durant les fins de semaine.

«C’est une grande quantité de travaux dans un secteur très restreint. C’est clair que ça aura des impacts», a ajouté M. Genest.

À Verdun, la circulation sera surtout affectée par le réaménagement à compter du 31 mai des sorties 61-Atwater et 60-Wellington de l’autoroute 15-Sud.

Gestion du bruit
Pendant les travaux, SSL redoublera d’efforts pour aviser la population des travaux en cours.  Des panneaux seront installés à des points stratégiques et le site Internet sera mis à jour régulièrement. Les Insulaires seront notamment avisés des horaires et des fermetures.

Côté bruit, le maire de Verdun, Jean-François Parenteau s’est engagé à agir pour restreindre l’utilisation des freins moteurs par les camionneurs.

Une version préliminaire des murs anti-bruit a aussi été présentée. La plupart devraient être opaques et pourront éventuellement être verdis pour améliorer leur aspect visuel. Quelques murs pourraient en revanche être transparents.

Le maire Parenteau a par ailleurs confirmé que des arbres seront ajoutés, tel que demandé par les Insulaires. «C’est une discussion qu’on a eue dès le début avec SSL. Toutes les parcelles aux abords de l’autoroute vont être utilisées, parce qu’on sait que la végétation absorbe le son», a-t-il soutenu, se gardant toutefois de préciser la quantité qui sera plantée.

Afin d’évaluer les impacts sonores, SSL s’est basé sur les projections de circulation en 2031. «Globalement, malgré l’agrandissement et le rapprochement de l’autoroute, on obtiendra une meilleure qualité sonore qu’avant la construction du pont», a fait valoir le directeur du projet à Infrastructure Canada, Vincent Jarry.

Le prochain comité de bon voisinage est prévu le 21 juin.

 

Aussi dans Actualités :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!