Gracieuseté - Lachérie Photographie Âgée de 49 ans, Michèle Chappaz, la candidate de Projet Montréal affrontera l'actuel maire, Jean-François Parenteau, aux élections municipales.

C’est finalement Michèle Chappaz, Verdunoise depuis cinq ans et néo-brunswickoise d’origine, qui tentera de remporter le poste de maire avec l’équipe de Projet Montréal. Visant à l’origine un rôle de conseillère, elle a été invitée à courir pour la mairie et a accepté.

Diplômée d’un Baccalauréat en psychologie et d’une Maîtrise en éducation, Mme Chappaz a toujours été très impliquée dans différents organismes communautaires.

«Après mes études, j’étais très intéressée par l’éducation populaire donc je me suis lancée à fond dans le milieu communautaire, raconte la candidate. J’ai été directrice d’un organisme pendant près de 20 ans, j’ai siégé sur des comités de travail et des conseils d’administration, ainsi que sur des tables de concertation.»

Elle exerce aujourd’hui comme coordinatrice au développement et aux communications pour «Partageons l’espoir». L’organisme travaille pour la réussite des jeunes, l’accès à une alimentation saine et la préparation à l’emploi.

«Je suis en même temps membre du Conseil des Montréalaises et j’ai la chance de vraiment comprendre le fonctionnement de la ville. C’est ce qui m’amène à vouloir davantage m’impliquer à Verdun», souligne Michèle Chappaz.

Engagement
«J’ai été appelée par les idées de Projet Montréal, leurs valeurs et leur plateforme, explique la candidate. J’ai aussi rencontré les trois élus de Verdun et j’ai été inspirée par leur dévouement envers la communauté.»

Membre du parti depuis environ trois ans, elle fait partie de l’association locale des membres de Verdun depuis janvier. Son implication au niveau politique a ainsi grandi au fil des mois, avec en autres sa participation à diverses formations dont celles proposées par le groupe Femmes, Politique et Démocratie.

«J’aime beaucoup Verdun. Je pense que je peux contribuer à son développement avec une gestion saine pour encadrer des projets visant à rendre l’arrondissement encore plus agréable», soutient Michèle Chappaz.

Elle souhaite également une meilleure représentation des citoyens et une plus grande transparence dans les dossiers.

Projets
«L’enjeu qui m’a vraiment incité à déposer ma candidature est le maintien du droit référendaire dans l’approbation de grands projets, que l’on est en train de perdre, souligne Michèle Chappaz.»

La candidate vise aussi l’amélioration des transports en commun, en particulier à L’Île-des-Sœurs. Pour la terre ferme, elle parle de la nécessité d’avoir au moins une station de métro qui bénéficie de l’accès universel.

Mme Chappaz souhaiterait également voir une gestion plus sécuritaire des rues et des ruelles, notamment au niveau des intersections. Quant à la gestion animalière, elle milite pour le retrait du nouveau règlement sur les pitbulls.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!