Gracieuseté L'album Le Carnaval des toutous sera vendu sous forme de carte qui donnera accès au téléchargement des chansons et sera accompagné d'un animal en peluche.

Motivée par l’envie d’élargir son répertoire, l’Insulaire Alexandra Delgado propose de nouvelles compositions à son jeune public. Complètement en français, ce deuxième album «Le Carnaval des toutous» se veut plus riche musicalement avec notamment l’ajout d’une batterie et d’une basse.

Mme Delgado a pris goût à l’esthétique musicale des spectacles pour enfants. Son premier album était pour sa fille qui a aujourd’hui 10 ans. L’ajout de compositions lui permet de varier son registre pour continuer à s’adresser au même public.

«Mon but, c’est qu’avec une bonne mélodie, on peut plaire à tout le monde. Je ne veux pas que les parents aient à subir le rythme, mais plutôt qu’ils embarquent. Je ne crois pas qu’il faille descendre le niveau parce que ce sont des enfants, mais au contraire leur montrer le meilleur», soutient la chanteuse.

Elle a d’ailleurs sollicité la participation d’enfants et d’adultes pour faire les chœurs de cette expérience qui se veut familial.

Instruments
Les nouvelles chansons seront dévoilées lors d’un spectacle donné au marché familial de L’Île-des-Sœurs à la mi-septembre.

«Ça va être une rencontre très participative pour que les enfants s’impliquent avec des pas de danse, des phrases à répéter et simuler des percussions», raconte l’artiste.

L’occasion pour un large public de découvrir «Le Carnaval des toutous» qui se démarque du premier album dont la sonorité plus classique et épurée était marquée par des compositions piano-voix.

«La grande différence réside dans le fait que la production est beaucoup plus étoffée. Il y a toujours une clarté de la mélodie, mais il y a plus d’instruments et des effets sonores qui créent différentes atmosphères», rapporte Alexandra Delgado.

Bélugas
Pour chaque vente, un dollar sera versé à l’organisme Baleine en direct qui mène des recherches sur ce mammifère dont le nombre est en déclin dans le fleuve du Saint-Laurent.

«Je voulais m’associer à une fondation et je voulais que ce soit une démarche authentique. Si on atteint les 5 000$, on peut adopter un vrai béluga, lui donner un nom et le suivre en direct sur Internet», explique Mme Delgado.

L’approche ludique et éducative a séduit l’artiste qui veut participer au projet et qui lui consacre l’une des chansons «Mon béluga».

Le dévoilement du nouvel album Le Carnaval des toutous se fera le 17 septembre à 11h à La Station (201, rue Berlioz).

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!