Collaboration spéciale Un mois après le début des travaux, 60% de la jetée ouest sur L’Île-des-Sœurs du nouveau pont Champlain est complétée.

Près d’un mois après le début de la construction de la jetée ouest du nouveau pont Champlain sur L’Île-des-Sœurs, le groupe Signature sur le Saint-Laurent (SSL) dresse un bilan positif des travaux, alors qu’on ne note aucun incident ou plainte majeurs et que le consortium a pris de l’avance sur l’échéancier.

Depuis le 16 juin, 60% de la jetée de 500m de long par 98m de large est complétée d’après Stéphanie Lassonde, directrice des communications de SSL.

«Les travaux vont bon train, nous sommes un peu en avance sur l’échéancier prévu. La jetée est déjà rendue à ses dimensions totales en longueur et largeur. Il nous reste à compléter un coin et la dresser en hauteur.»

À terme en septembre, la jetée atteindra 250 000 m2 de volume d’empierrement, soit l’équivalent de huit terrains de football.

De son côté, l’arrondissement est généralement satisfait des travaux. «Le consortium assure une gestion serrée des impacts de ses travaux et la population s’en porte bien.», explique Jude Bergeron, chargé de communication à l’arrondissement.

Trafic
Le balai incessant de quelque 350 camions de pierres chaque jour ne semble pas déranger outre mesure les résidents.

«Sur le réseau local, les choses se déroulent très bien, nous n’avons enregistré aucune plainte liée à cet aspect. Le trafic moyen est cohérent avec nos estimations», explique Mme Lassonde.

Une situation corroborée par les insulaires. «Je passe par là au moins deux fois par jour et il y a toujours un signaleur qui assure un passage sécuritaire des camions. Il y seulement un petit délai très court qui ne pose pas de problème aux usagers», commente Denyse Lecat.

«En ce moment le repavage du boulevard de L’Île-des-Sœurs est pire pour la qualité de vie que le chantier du pont Champlain», croit Stephanie Kennan.

«Avec les vacances de la construction, le trafic est moindre. J’attends août avec angoisse avec la reprise des deux écoles», ajoute Katia Albagnac.

Gestion du bruit
Par ailleurs, seulement trois plaintes ont été enregistrées concernant le bruit, dont deux provenant de la même personne. Selon les études acoustiques de SSL, les secteurs résidentiels d’Evolo 2 et de Cours des Fougères seraient les plus incommodés.

«On n’entend rien, ça va très bien», constate Mme Laverdure.

«Nos relevés démontrent que les travaux de jour et de nuit respectent les niveaux permis», soutient Mme Lassonde.

Depuis la semaine dernière, SSL n’effectue plus de travaux sur le quart de nuit. Parmi les mesures d’atténuation, le consortium avait évoqué la possibilité d’ériger un mur antibruit temporaire du côté nord de la jetée. Celui-ci ne sera construit que lorsque les niveaux seront dépassés.

Aussi dans Actualités :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!