TC Media/Patrick Sicotte Le maire sortant de Lachine, Claude Dauphin, a fait son entrée sur la scène politique municipale en 2001.

Après des semaines de tergiversations, Claude Dauphin confirme qu’il sera des prochaines élections. Le maire sortant de Lachine tentera de se faire réélire comme maire pour une cinquième fois en novembre.

«Ma première motivation, c’est l’intérêt des Lachinois. Deuxième motivation, il y a de gros dossiers à continuer et à finaliser. Puis troisièmement, j’ai encore le goût», indique le politicien de 63 ans.

L’Équipe Dauphin Lachine est formée de Johanne Haines, Daniel Racicot, Dominic Rossi et Julie Ramsay. «C’est un mariage d’expérience et de renouveau», commente le père de famille.

Priorités
L’ensemble du programme électoral sera dévoilé au cours des prochaines semaines.

«Il y a des dossiers qui sont des incontournables. Recréer une nouvelle ville avec le développement de Lachine-Est, surveiller et s’assurer que les travaux de l’échangeur Saint-Pierre soient à l’avantage de nos citoyens. La rue Notre-Dame va aussi demeurer une priorité», énumère l’avocat de formation.

M. Dauphin entend poursuivre son travail de terrain. «Ça a toujours été ma force, autant au provincial qu’au municipal. Même mes adversaires politiques vont le reconnaître», fait savoir celui qui fait carrière depuis 36 ans.

Le centre communautaire et sportif promis lors des élections municipales en 2013 figure aussi parmi ses engagements. «Il n’est pas construit, mais il est amorcé», assure-t-il.

Réalisations
Au cours de ses derniers mandats, Claude Dauphin est particulièrement fier du mur antibruit à Lachine.

«Les autres, c’est un ensemble de mesures à tout point de vue. Le maire, contrairement à ce qu’on peut penser, c’est le premier niveau de gouvernement. Tout le monde vient nous voir en premier», indique-t-il.

Il note également le réaménagement de la bibliothèque Saul-Bellow et l’implantation de la gare du Canal dans Lachine-Est, avec l’appui de ses collègues.

Allégations
Face à l’enquête pour fraude et corruption en cours, M. Dauphin se montre rassurant. «Je ne peux pas être à l’abri d’allégations […] J’ai joué un rôle actif dans la ville-centre au moment où il y a eu une période difficile. C’est normal qu’ils puissent faire des vérifications ou des enquêtes. L’important c’est de collaborer et c’est ce que je fais», commente-t-il.

En 2015, une perquisition a été menée par l’Unité permanente anticorruption (UPAC) à son domicile et à l’hôtel de ville en lien avec le scandale des compteurs d’eau.

Course à quatre
L’Équipe Dauphin Lachine porte à quatre le nombre de formations qui s’affronteront dans l’arrondissement aux élections du 5 novembre.

«On part chacun avec 25%. C’est l’équipe qui va travailler le plus fort et qui va avoir la meilleure organisation qui va gagner, estime M. Dauphin. Je vais travailler aussi fort à cette campagne-ci qu’à ma première. Un bon politicien commence sa campagne au lendemain de sa victoire et je pense que, sans me vanter, c’est ce que j’ai fait depuis quatre ans», estime le maire sortant.

La semaine dernière, le directeur général de la Chambre de commerce et de l’industrie du Sud-Ouest de Montréal (CCISOM), Bernard Blanchet, a annoncé qu’il serait de la course sous la bannière du parti Vrai changement pour Montréal.

La citoyenne engagée Catherine Ménard tentera pour sa part de se faire élire avec Équipe Coderre.

La conseillère Maja Vodanovic a quant à elle lancé le bal en annonçant sa candidature avec Projet Montréal en janvier.

Parcours de Claude Dauphin

  • 1978 – Membre du Barreau du Québec
  • 1981 à 1994 – Député de Marquette, Parti libéral du Québec
  • 1994 – Délégué du Québec à Boston
  • 1995 – Président d’Option-Canada
  • 1997 à 2001 – Conseiller principal en politiques du ministre fédéral des Finances, Paul Martin
  • 2001 – Président d’arrondissement
  • 2005 – Maire de l’arrondissement de Lachine

Aussi dans Actualités :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!