Lachine n’a enregistré que cinq plaintes en 2014 à l’ombudsman de Montréal. L’arrondissement se classe tout juste derrière Anjou, bon premier avec seulement trois plaintes. C’est dans le Plateau-Mont-Royal qu’on retrouve le plus d’insatisfaction, avec 83 plaintes.

«La performance de Lachine est exceptionnelle, déclare l’ombudsman Johanne Savard. Pour la deuxième année consécutive, aucune des plaintes déposées n’a nécessité une enquête».

Elle impute ce résultat l’efficacité de l’arrondissement dans la résolution des plaintes et aux explications données aux citoyens, jugées suffisantes.

Les plaintes touchaient des problèmes d’aqueduc et d’égout, de bruit, de circulation, de salubrité et d’entretien, ainsi que voirie et travaux publics.

Le directeur des Services administratifs de Lachine, Benoit Glorieux, affirme que «l’arrondissement prend les intérêts de ses citoyens à cœur». Lachine partage ainsi la même vision que l’ombudsman, en s’assurant que les recommandations formulées à la suite des plaintes déposées soient satisfaisantes pour les citoyens.

M. Glorieux soutient que Lachine, «sans donner la lune, s’assure toujours que le citoyen part avec une réponse dans un principe d’écoute, de respect et d’équité».

Alors que nous en sommes déjà à la moitié de l’année 2015, une seule plainte a été déposée à l’arrondissement, qui n’a pas été retenue pour enquête, selon M. Glorieux.

«Je suis très heureux des résultats qui découlent du rapport de l’Ombudsman de Montréal. C’est là une preuve éloquente du souci du travail bien fait et du professionnalisme de nos employés auprès de nos concitoyens», a déclaré le maire de Lachine, Claude Dauphin.

Rapport
Au total, le bureau de l’ombudsman de Montréal, Johanne Savard, a traité 1471 dossiers en 2014, soit 123 de plus que l’année précédente. Un peu plus de 1400 de ces dossiers étaient de nouvelles plaintes.

Les arrondissements les plus souvent interpellés sont à peu près les mêmes que par les années passées. Outre le Plateau Mont-Royal, on retrouve Côte-des-Neiges–Notre-Dame-de-Grâce, avec 76 plaintes, Ville-Marie, avec 71 plaintes, et Rosemont–La Petite-Patrie avec 47.

Les plaintes les plus fréquentes touchent le fonctionnement de la Cour municipale l’application de la réglementation municipale, le logement social, les permis, le comportement des employés municipaux et les logements insalubres.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!