SPVM Michel Duchaussoy subit son procès au palais de justice de Montréal pour le meurtre du chauffeur de taxi Ziad Bouzid en novembre 2013.

L’auteur du meurtre du chauffeur de taxi Ziad Bouzid prend le chemin de la prison. Michel Duchaussoy a été reconnu coupable de meurtre au premier degré.

La tension était palpable dans la salle 4.11 du palais de justice de Montréal lorsque la juré numéro sept s’est levée vers 12h50 pour lire leur décision après quatre jours de délibération. La veuve du chauffeur, présente tout au long des procédures, a éclaté en sanglots en entendant que la thèse de la préméditation suggérée par Me Geneviève Dagenais de la Couronne avait été retenue.

À la suite du prononcé du verdict, la juge Hélène Di Salvio s’est adressée à la dame. «Je veux souligner la dignité dont vous avez fait preuve (…). Vous êtes un exemple de force humaine que je me rappellerai toute ma vie».

Des membres du jury ont aussi versé quelques larmes. Duchaussoy, debout dans le box des accusés, a donné un léger hochement de la tête, sans plus.

Ziad Bouzid a été abattu par deux coups de feu à bout portant le 20 novembre 2013 après une course entre Dorval et Côte-des-Neiges. Michel Duchaussoy n’avait pas d’argent pour payer la course, lui et sa conjointe étant itinérants.

Duchaussoy s’était rendu aux policiers après avoir vu dans les médias qu’il était recherché. Il était passé aux aveux lors de son interrogatoire. Ses avocats Elfriede Duclervil et Hussein Hassan de l’aide juridique n’avaient présenté aucune défense, suggérant plutôt un homicide involontaire.

 

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!