Le pont Honoré-Mercier ne répondant plus aux standards modernes, Québec a annoncé qu’une nouvelle section en direction de la Rive-Sud sera construite en parallèle avec l’axe actuel. La date du début des travaux n’est pas déterminée, mais il faudra nécessairement attendre 2019, après la fin de la construction du corridor Champlain.

«Cette partie du pont Mercier est visiblement usée et fatiguée. La nouvelle construction est la solution la plus durable et la moins coûteuse que nous avons trouvée,» a affirmé au nom de son collègue aux Transports, le ministre et député de Châteauguay, Pierre Moreau.

Cette portion de la structure, dont l’emprise se situe à LaSalle, est sous juridiction provinciale. Elle comprendra deux voies de circulation ainsi qu’une piste cyclable, exactement comme celle réalisée par le gouvernement fédéral, dont les travaux se sont terminés en août 2016.

«Les coûts sont présentement évalués à plus de 100 M$, mais pourraient atteindre les 300 M$,» selon le ministre, puisqu’il reste de nombreuses étapes à franchir avant la première pelletée de terre.

Plusieurs détails restent encore à définir selon les différentes études de faisabilité et les évaluations du Bureau d’audiences publiques sur l’environnement (BAPE)

 

Entrave routière

Les travaux s’effectueront indépendamment de la structure actuelle, permettant une livraison plus efficace et plus rapide. Ils n’auront pas d’incidence sur la circulation sauf lors du raccordement sur le territoire. M. Moreau a laissé entendre que l’ancienne portion pourrait être démantelée, mais ce scénario reste encore à étudier.

Aucun travaux ne sont prévus pour la portion en direction de Montréal, construite en 1963. Elle est encore en bonne condition et ne représente aucun danger, selon les ingénieurs du gouvernement.

La mairesse de LaSalle, Manon Barbe, est satisfaite, elle espère que «le nouveau tronçon permettra de mettre fin aux constructions incessantes qui ont lieu dans ce secteur».

Âgée de 82 ans, l’ancienne portion supporte le passage de 78 000 véhicules par jour.  Une interdiction de transport en surcharge y est d’ailleurs en vigueur depuis 2007.

 

 

 

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!