Charlotte Lopez | TC Média Les commerces de la rue Saint-Denis.

Dans le cadre d’un projet d’agrandissement du territoire de la Société de développement commercial (SDC) de la rue Saint-Denis, cette dernière réalise actuellement deux sondages à destination de la population de Montréal et des commerces de l’artère commerciale.

Depuis vendredi dernier, les Montréalais peuvent répondre à un sondage en ligne relatif à la rue Saint-Denis et à sa portion entre la rue Sherbrooke et l’avenue Laurier.

Celui-ci vise à connaître le comportement général d’achat des consommateurs de la rue, ce qu’ils pensent de l’artère, ses forces et ses faiblesses.

«Suite aux résultats, on aura un diagnostic territorial afin de se rendre compte de ce qui doit changer ou ce qui fonctionne bien», précise Romain Schupp, chargé de projets pour l’agrandissement du territoire de la SDC, qui a déjà reçu plus de 300 réponses à son sondage depuis vendredi dernier.

Selon Caroline Tessier, directrice générale de la SDC, le but de la manœuvre est de mettre à jour la dernière étude effectuée en 2016, durant le chantier de la rue Saint-Denis, qui ne représente plus la réalité actuelle du portrait de l’artère.

«Dans le cadre de la revitalisation de la rue, il était important de bien connaître les habitudes actuelles de consommation des gens. Si on veut devenir performant et coller à la réalité, il faut connaître ce que le public en pense», souligne-t-elle.

Un tirage au sort sera organisé à partir de l’adresse courriel des participants au sondage. Trois certificats-cadeaux de 100$ à dépenser dans un commerce de la rue Saint-Denis seront à gagner.

Agrandissement au sud de la rue
Les commerçants, de leur côté, peuvent répondre à un sondage afin de décider, ou pas, d’agrandir le territoire de la SDC, qui se situe actuellement entre les rues Roy et Gilford.

Au cours des dernières années, cette dernière a reçu plusieurs demandes de la part d’une dizaine de commerçants situés entre les rues Sherbrooke et Roy qui souhaiteraient y faire partie.

«Ils sont sous-représentés, il y a peu d’évènements dans leur coin et pas de mobilier urbain ou de décoration hivernale», commente Romain Schupp, qui est allé consulter les commerçants qui sont en effet situés dans un fossé entre la rue Sherbrooke et la rue Roy où il se passe rarement des activités pour attirer la clientèle.

Au nord de la rue Gilford, les commerces ne semblent pas souhaiter un agrandissement de la SDC, avance M. Schupp.

Selon les résultats du sondage, la SDC Saint-Denis enverra un dossier à la Ville de Montréal d’ici le mois de juin. L’agrandissement au sud de la rue Roy pourrait alors se faire en décembre prochain.

SDC rue Saint-Denis
Créée en 2010, la Société de développement commercial de la rue Saint-Denis est un organisme dédié au développement économique de la rue Saint-Denis, entre les rues Roy et Gilford.

Près de 300 membres œuvrent dans tous les secteurs du commerce de détail, des services et de la culture. Le partage des idées et la recherche de solutions orientées vers la vitalité commerciale de la rue Saint-Denis constituent son mandat et sa raison d’être.

Elle a pour mission, entre autres, de s’occuper de la propreté, de l’embellissement et de la sécurité de la rue.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!