Josie Desmarais

Le Festival Mural a battu des records d’achalandage, avec 1 150 000 visiteurs uniques lors de sa dernière mouture, au mois de juin, soit 3,5 fois plus que l’année précédente.

Les résultats du décompte ont été présentés mercredi soir aux membres de la Société de développement du boulevard Saint-Laurent. Les festivaliers ont en moyenne passé 2,3 jours sur le site. L’organisation de l’événement a pu compter sur des calculs très précis, grâce à l’appui de chercheurs de l’école Polytechnique de Montréal. L’équipe de scientifiques a utilisé des compteurs électroniques Wifi, des caméras et des compteurs laser pour connaître avec précision la foule et ne pas compter la même personne deux fois.

Les années précédentes, le comptage se faisait manuellement. Pour les deux moutures précédentes, l’équipe estimait à 1,4 M le nombre de visiteurs sur le site. Une équipe de sondeurs embauchés par l’organisation Festivals et événements Québec ont aussi recensé le type de profil des personnes présentes sur le boulevard Saint-Laurent. Ainsi, 85% des visiteurs venaient du Grand Montréal. Le nombre de touristes était en augmentation avec 14,3%.

«En faisant cela en même temps que la F1, on a réussi à aller chercher beaucoup de touristes. Moi-même, j’en ai beaucoup croisé cette année, qui sont venus de loin, à Montréal spécialement pour le festival Mural», raconte le cofondateur de l’événement, André Bathalon.

Près de 60% des répondants ont affirmé avoir assisté à l’événement après en avoir entendu parler dans les médias traditionnels ou les médias sociaux. «Chaque personne qui vient devient un de nos porte-paroles en quelque sorte. Ils envoient des photos sur les réseaux sociaux, car avec les murales, c’est très visuel et des amis de cette personne vont peut-être avoir le goût de venir», continue M. Bathalon.

Une autre fête de la Main
Les commerçants de la Société de développement du boulevard Saint-Laurent (SDBSL) ont pour leur part voté pour le renouvellement de la formule 11 jours du Festival et pour le retour d’une vente-trottoir fin août, en assemblée générale, mercredi soir, totalisant ainsi 15 jours de fermeture pour la Main.

«La plupart des gens nous remercient pour la nouvelle formule de Mural, car ç’a été bénéfique pour leur commerce et que ça amène aussi de la clientèle toute l’année, puisque des gens viennent faire le tour des murales. On doit toutefois peaufiner les heures de livraison, car elles ont posé problème à certains commerçants», affirme la directrice générale de la SDBSL, Tasha Morizio.

La SDBSL devra tenter de convaincre les élus d’à nouveau modifier le règlement municipal pour permettre la fermeture du boulevard Saint-Laurent pour un total de 15 jours dans l’année, alors que l’arrondissement permet actuellement une période maximale de 11 jours. Rappelons que l’arrondissement avait accepté de déroger, cette année, à la limite 7 jours de fermeture de rue pour le festival mural sur près de deux semaines.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!