Deux fois plus de cyclistes ont été blessés gravement dans Le Plateau-Mont-Royal en 2015, par rapport à 2014.

En date du 23 septembre, huit avaient été blessés gravement sur le territoire de l’arrondissement contre quatre pour l’ensemble de l’année 2014.

De plus, un cycliste a aussi été happé mortellement au printemps, alors qu’aucun décès n’avait été recensé sur le territoire en 2014 en lien avec ce type d’accident.

Pour le commandant du poste de quartier (PDQ) 38, Christian Cloutier, le non-respect de la signalisation routière est souvent en cause.

«Tant les cyclistes que les automobilistes ne respectent pas l’arrêt ou la lumière et c’est souvent dans ce genre de situation que les collisions surviennent. Nous avons encore beaucoup de sensibilisation à faire», affirme M. Cloutier.

Moins d’accidents
Le commandant indique toutefois que le nombre d’accidents est en baisse depuis les trois dernière années.

D’ailleurs, si la tendance se maintient, il y aura eu moins d’accidents avec blessures légères dans Le Plateau-Mont-Royal en 2015, qu’en 2014. Ce sont 113 cyclistes qui avaient été blessés légèrement l’an dernier, contre 72 en date du 23 septembre 2015.

Le nombre de collisions matérielles impliquant des vélos devrait aussi connaître une baisse. En 2014, 35 impacts étaient survenus, alors que 21 accidents matériels ont été recensés en 2015.
Pour la directrice générale de Vélo Québec, Suzanne Lareau, les aménagements urbains auraient un rôle à jouer sur le nombre de collisions.

«C’est certain que le risque zéro n’existe pas, mais les grands boulevards incitent à rouler vite et donc incite aux mauvais comportements. On brûle son feu rouge, parce qu’on croit qu’on a le temps de passer. Dans les rues transversales, les véhicules roulent plus tranquillement et ne feront donc pas ce genre de manoeuvre», croit Mme Lareau.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!