Collaboration spéciale Le Plateau-Mont-Royal a installé des pastilles pour faire connaître ses nouvelles vignettes.

Alors que 39 vignettes de stationnement journalières sont vendues en moyenne par jour dans l’arrondissement du Plateau-Mont-Royal, à peine 25 vignettes mensuelles sont vendues par mois.

Depuis leur introduction le 1er juin, seulement 100 vignettes mensuelles ont été vendues sur une possibilité de 1400 par mois.

Les vignettes mensuelles, surnommées les vignettes travailleurs, se détaillent au coût de 100$, taxes incluses, au bureau de l’arrondissement. Elles permettent de se stationner dans les zones de stationnement réservées aux résidents.

«On n’a pas fait de publicité, je crois qu’elles sont encore méconnues. En plus, c’était l’été, les gens utilisent d’autres modes de déplacement que la voiture», explique la conseillère d’arrondissement du district De Lorimier, Marianne Giguère.

Dans le cadre du projet pilote, les citoyens ne peuvent se stationner que dans le secteur de vignettes pour lequel ils ont payé. Un total de sept zones de stationnement sont concernées par le projet pilote, dans l’est du Plateau-Mont-Royal. L’arrondissement compte un total de 20 zones.

«Nous étudierons en 2016 le projet et apporterons des ajustements si nécessaire. Rien n’est exclu. Si les travailleurs nous demandent de pouvoir aller dans plusieurs zones, ce pourrait être envisagé», indique Mme Giguère.

Vignettes journalières populaires
La vente des vignettes journalières, elle, va bon train, alors que 1800 ont été achetées en un mois et demi. Ces vignettes, vendues 6$ au bureau de l’arrondissement, permettent de se stationner à n’importe quel endroit dans la zone du projet pilote, soit l’Est du Plateau-Mont-Royal, durant une journée.

«Ça répond à un besoin, alors nous ne sommes pas surpris de leur popularité. On travaille actuellement à les rendre accessibles dans les commerces. C’est parmi nos priorités», assure la conseillère.

Il est possible d’acheter plusieurs vignettes à la fois actuellement au bureau de l’arrondissement.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!