Catherine Bouchard/TC Media Les Amis du Champ des possibles effectuent une campagne de sociofinancement pour les aider à soutenir leurs activités.

La campagne de sociofinancement des Amis du Champ des possibles, lancée le 9 mars, a déjà permis de récolter 10 605$. L’organisme espère amasser 20 000$ pour supporter ses activités.

«L’arrondissement nous a dit qu’ils nous donneront un dollar pour chaque dollar amassé jusqu’à concurrence de 15 000$. Ça nous permettra de combler le vide qui est arrivé subitement», indique le président du comité d’administration des Amis du Champ des possibles, Mark Ambard.

L’organisme se voit aujourd’hui obligé d’avoir recours au sociofinancement, après avoir été privé, en décembre dernier, de sa subvention de 50 000$ de Quartiers 21 de la ville-centre. Le financement a été annulé, pour cette année, puisque les activités d’aménagement des sentiers et du mobilier urbain ne pourront avoir lieu, en attente de la décontamination du site.

Un rapport de réhabilitation devra être présenté au ministère du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte aux changements climatiques.

«On va d’ailleurs le déposer à l’automne», continue M. Ambard.

Une partie des fonds permettra de verser un salaire à la coordonnatrice du regroupement citoyen, pour qu’elle puisse œuvrer à la représentation du groupe, aux demandes d’aide financière et à la production du rapport notamment.

Le lot qui avait été saccagé par le Canadien Pacifique (CP) nécessitera également de l’entretien, cet été, après les plantations de l’an dernier.
Enfin, les Amis du Champ désirent animer l’espace à l’aide de cet argent.

«Si ce n’est pas directement sur le site, parce qu’on ne doit pas y tenir d’activités avant la décontamination, ce sera à côté. On devrait faire au moins deux événements dans le secteur, pour continuer d’animer l’espace vert», conclut M. Ambard.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!