FELIX O.J. FOURNIER TC MEDIA MTL Les crues survenues dans l'Ouest-de-l'Île sont les plus importantes depuis 55 ans.

Alors que le niveau de l’eau devait atteindre son maximum entre lundi et mercredi dans la région montréalaise, les autorités ont annoncé lundi que le la décrue des eaux devait finalement débuter mercredi.

«On est en stabilisation. On va commencer à sentir une amélioration graduelle à partir de mercredi. L’eau va commencer à baisser.», a avancé, lundi, le ministre de la Sécurité publique, Martin Coiteux en conférence de presse.

Le ministre de l’Environnement, David Heurtel, a quant à lui, fait savoir que les neuf barrages du bassin de la Rivière des Outaouais ont dû être utilisés à plein régime afin d’éviter un trop grand débit d’eau.

«On va jusqu’à la limite possible tout en ne menaçant pas l’intégrité structurale de nos barrages et de nos réservoirs. Ces efforts font en sorte que les barrages ont réussi à retenir plus de 2500 mètres cubes d’eau par seconde. Si on ne faisait pas ce qu’on fait en ce moment, on aurait au niveau du Lac des Deux-Montagnes, 50 centimètres de plus», a-t-il expliqué.

«On est dans une situation qui va durer quelques semaines» – Martin Coiteux

Armée
Le nombre de militaires de l’armée canadienne déployés au Québec devait passer de 1200 à 1650 avant la fin de la journée, lundi. Le brigadier-général, Hercule Gosselin a indiqué qu’environ 600 soldats ont été assignés à la région de Montréal et Laval.

«On poursuit nos tâches de distribution et de remplissage de sacs de sable. Nos véhicules nous donnent une mobilité souhaitable pour les évacuations. On assiste les pompiers et policiers. Nos patrouilles de surveillance des infrastructures se poursuivent. On consolide des infrastructures. On est en mesure d’appuyer tous les partenaires mobilisés, comme la Croix-Rouge», indique-t-il.

Ce dernier n’a cependant pas été en mesure de préciser combien de soldats ont été déployés dans le secteur de l’Ouest-de-l’Île.

250 000
Nombre de sacs de sable distribués à Montréal depuis le début de la crise.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!